mercredi 22 octobre 2014

XXa et le slip de son papa


 XXa (le Vicomte de l'Amour), un visiteur régulier du blog que certains commencent à connaître à travers les commentaires qu'il poste sur les articles, vient de m'envoyer un message dans lequel il nous raconte ce qu'il lui est arrivé un jour. Je vous transmets ci-dessous ce message qui cadre bien avec la thématique du blog :
Depuis ma jeunesse, il est vrai que je regardais les mecs en slip. Je suis d'une génération où tous les mecs portaient des slips kangourou.

Mon oncle, mon père en portaient. Il n'était pas rare lorsque le slip datait un peu d'entrevoir une belle toison et parfois un petit bout de leur gland par l’ouverture de devant.

Je ne sais plus quand mais un jour, à force d'être intrigué par ces slips, j'en ai trouvé un dans la salle de bain. C'était celui de mon père, le mâle de la famille, le mec, le coq, le baiseur, etc.

Mon père, d'origine méditerranéenne, était brun poilu. Il se baladait souvent en slip. Je pouvais voir ce beau paquet qui m'avait donné le jour, moulé dans ce slip. Quand il me faisait la bise dans cet accoutrement, il sortait souvent du lit. J'aimais sentir cette odeur de mâle, sentir sa barbe naissante sur mes joues, bref j'en pinçais pour lui.

Et là aujourd'hui je me retrouve dans la salle de bain avec un de ses slips à la main.
Mon idée première est de l'ouvrir. Devant, il a gardé la forme de son beau paquet, cet endroit a supporté ses couilles et sa bite, les quelques poils noirs restés là en témoignent. A l’arrière, pas de traces de frein. Apparemment mon père prend soin de son anus.

Ensuite, je l'examine de l'extérieur. Devant, Il y a des petites taches jaunes, un peu cartonnées, je les touche du bout de mon doigt, c’est même encore légèrement humide. Je mets mon doigt sous mon nez mais j'ai du mal a sentir l'odeur. Pour mieux sentir, je mets le slip directement sous mon nez et là, quel festival ! Une odeur de sueur, d'urine et une odeur de mâle, je respire à fond, que c'est bon ! D’ailleurs ma quéquette est au garde à vous. Je ne peux m'empêcher de me branler tout en sniffant ce slip merveilleux. J'y mets aussi le bout de ma langue et découvre le goût des sucs de ce mâle qu'est mon père.

C'est salé, mais pas amer. Je suis ivre tellement c'est bon. Je mets le slip sur ma tête afin de pouvoir le sniffer davantage. Je suis à poil et je me branle tout en caressant mes fesses vierges et je joue un peu avec ma rondelle.
Je respire de plus en plus fort et, dans ma tête, j'imagine me frotter directement au sexe de mon père, le lécher, le sentir, l'embrasser. Eh là, j'éjacule une jouissance géniale qui manque de me faire perdre l'équilibre et tomber.

Vite j'élimine le slip de papa dans le panier à linge et j’efface au plus vite avec du papier toilette les traces de ma jouissance, le tout dans le toilette et ni vu ni connu. Je remets vite mon pyjama et ouvre la porte de la salle de bain, et là, surprise, mon père est derrière, en slip bien-sûr ! Merde, c'est dimanche, il ne bosse pas.

« Salut mon fils » me dit-il et il m'embrasse. Je regarde son slip en le quittant. Il est bien bombé au niveau du paquet avec une belle tache humide. M’a-t-il observé par la serrure? Ai-je fais trop de bruit ? Bref, je me retrouve un peu penaud. Et là je me rends compte que mon pantalon de pyjama est parsemé de quelques petites taches de reste de sperme. Les a-t-il vues ? Je vais vite dans ma chambre.



Vous aussi, vous pouvez partager avec nous vos expériences et fantasmes en m'envoyant votre (ou vos) récit(s). Un pavé "Formulaire de contact" est placé sur ce blog (à droite) à cet effet.



 Que vous soyez en vacances ou au travail, je vous souhaite une bonne journée.

19 commentaires:

  1. merci de m'avoir publié, ainsi j'ai pu partagé avec vous un peu de mes secrets, j'en ai d'autres si vous le voulez. j'ai du changé de compte car apparemment il a été bloqué

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Vicomte de l'Amour me plait bien comme titre. Tu peux sans problème partager d'autres secrets avec nous, entre autres ton histoire avec ton oncle et celle avec le prof de gym dans la cabine de la piscine.

      Supprimer
  2. vraiment très interessant pour les amants des homme agés! (ou plus vieux que nous).
    en plus, je partage totalment la fascination des odeurs, mais moi comme un bon buccoraliste, je préfère sentir et apprécier la saveur (à revoir ce post http://menforxersex.blogspot.it/2014/10/alpha-male-essence.html, à connaître mes pensées à ce sujet).

    Une fois, j'étais tellement impliqué dans une relation sexuelle, qui, après avoir éjaculé tous les deux, je continuais à lécher sur son visage et ses cheveux comme un chien en chaleur!

    Je n'ai pas d'expérience de ce genre, je n'ai jamais eu des relations sexuelles avec des hommes plus âgés que moi et neamoins avec des cousins), et donc je ne peux commenter que sur ce que je lis et je vais continuer à lire ici chez Zobapapa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, Steve, tu es toujours le bien venu ici pour en apprendre un peu plus sur les relations incestueuses ou les relations de jeunes mecs avec leurs aînés et réciproquement.
      Si tu aimes ce blog, tu peux aussi l'ajouter aux "Blog amici - Blogs friends - Blogs amis" sur ton blog :)

      Bonne journée - Bisous.

      Supprimer
    2. Merci, c'est très sympa de ta part :)

      Bisous.

      Supprimer
  3. C'est vrai que les odeurs de mâle donne envie de sexe. il parait que c'est une question de phéromones. Si ton papa avait le slip mouillé c'est qu'il t'a entendu ou vu par le trou de la serrure et que ça l'a excité. Est-ce qu'il y a eu une suite, qu'il t'a fait sentir son odeur à la source, qu'il t'a fait goûter sa bite, que tu la sucé, que tu as bu son jus, ... ?
    Raconte tes autres secrets !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Logan. Je compte aussi sur toi pour nous raconter en détails quelques uns de tes petits secrets.

      Supprimer
  4. Les odeurs de mecs excitent mes sens !!!!!!!!!!! Rien de tel pour me faire bander

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage qu'on ne peut pas encore sentir les odeurs qui émanent des articles publiés sur Internet sinon je crois bien que tu banderais bien dur en venant ici :)
      Merci pour ton commentaire et reviens quand tu veux nous rendre visite.

      Supprimer
  5. Merci, cher Vicomte de l'amour, d'avoir partagé ce secret avec nous. Je suis intéressé d'en découvrir d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère moi aussi que le vicomte nous racontera quelques un de ses autres secrets, comme par exemple son aventure avec son prof de gym.

      Bisous et bon weekend, Kalinours.

      Supprimer
  6. Ce récit est très excitant. J'aimerais pouvoir surprendre mon fils en train de se branler en respirant un de mes slips. Ce serait une bonne ouverture pour aller plus loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffit parfois de bien peu de chose. Une petite étincelle peut mettre le feu aux poudres.Ce pourrait aussi être le contraire, que ton fils te surprenne en train de te branler en respirant un de ses slips.

      Supprimer
    2. il serai bien gourmant et gourmet ce papa

      Supprimer
    3. Hé hé. Vas-t-en savoir ce qu'il ferait. Je suppose que toi, tu te précipiterais sur sa queue pour la pomper à fond et sucer tout son jus, si tu voyais un jeune-homme qui te plait en train de se branler :)

      Supprimer
    4. En fait, je essaie toujours de faire de cette façon, à me nourrir de son plaisir!

      Supprimer
  7. Très plaisant témoignage où je me suis imaginé à sa place, même si je n'ai jamais eu d'attirance pour mon papa qui n'est malheureusement plus de ce monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolé pour ton papa car je suis convaincu qu'il n'est pas nécessaire d'être attiré sexuellement par lui pour l'aimer et ressentir le manque quand il n'est plus là.

      Supprimer