jeudi 27 novembre 2014

Je suis tombé amoureux de mon neveu


Vous avez peut-être déjà lu le témoignage que je publie aujourd'hui puisque Frank l'a raconté dans les commentaires de l'article du lundi 20 octobre, une très belle page où vous pouvez aussi découvrir l'histoire de Corentin qui est tombé amoureux du père de son ami d'enfance.


Perso, je suis homo depuis l'adolescence. Jeune adulte, j'ai couché avec des filles, mais c'était plus pour cacher mon homosexualité à mes amis que par véritable attirance, même si à l'époque je me persuadais du contraire. Jusqu'au jour où une fille avec laquelle j'avais couché m'a dit que je n'avais pas été à "la hauteur de ses espérances" (je cite).
C'était une fille très belle mais une vrai garce. Elle a raconté à ses copines et à mes copains que j'étais nul au pieu.
On s'est bien évidemment foutu de ma gueule. Ce qui m'a décidé à faire mon coming out à tout le monde famille et amis.
J'y ai perdu plusieurs copains au passage mais au moins j'étais en accord avec moi-même.

Je fais du surf. Mon neveu Romain en fait aussi depuis l'âge de 8 ans et il est très bon surfer. Le club où il était inscrit l'a fait participer à des compétitions. Il n'a jamais été classé premier mais il s'en sortait toujours bien. Mais les compétitions, c'était pas son truc. Il a quitté le club il y a deux ans.
C'est donc le surf qui nous a rapproché encore plus tous les deux. Mais on était proche avant comme tonton et neveu.

J'ai pris l'habitude de l'amener régulièrement surfer avec moi. Pas à chaque fois que j'y allais mais régulièrement.
Je ne suis pas pudique et il m'a vu nu plus d'une fois lorsque nous nous changions. Une confiance s'est installée entre nous. Mon homosexualité était connue dans ma famille, Romain la connaissait aussi.

Un jour, sur le chemin du retour après le surf, il m'a demandé comment c'était avec un mec. Surpris, je n'ai pas su quoi répondre, il me prenait au dépourvu. Il a répété sa question et je lui ai répondu pour couper court que c'était comme avec une fille mais entre mecs.
Il m'a alors demandé comment on sait que l'on est homo. J'ai répondu qu'on le ressent au fond de soi et que, quand on regarde plus les gars que les filles, il y a de fortes chances d'être homo. Il m'a alors répondu : " je crois que je suis comme toi".
Nous n'avons pas pu approfondir le sujet car nous étions arrivé chez lui. Il m'a demandé de ne rien dire à ses parents (ma sœur et mon beau-frère).

Dans les semaines suivantes nous n'avons pas pu en reparler car on n'était jamais vraiment seuls. Il a fallu attendre la fois suivante où nous sommes allés surfer ensemble pour en reparler. Nous étions à peine partis qu'il abordait le sujet. Arrivé sur place, nous avons d'abord surfé, mais dés notre sortie de l'eau, le sujet a resurgi. Il avait vraiment besoin de savoir et de se rassurer sur la sexualité entre mecs. Ce jour là, nous avons fini à l'arrière du fourgon.
Et depuis 4 ans c'est le grand amour car je suis tombé amoureux de Romain, mon neveu. Et il m'aime aussi.

Nous nous voyons peu en ce moment car Romain est accaparé par ses études dans un autre département. Alors, on se textote, on se téléphone ou on parle via skype presque tous les jours. J'ai découvert le sexe par téléphone ou par skype. C'est pas mal le sexe par téléphone, même si ça ne vaut pas le réel. Mais quand on se retrouve, on se donne l'un à l'autre sans retenues. Comme vous devez l'imaginer notre relation amoureuse est discrète même si en famille on ne cache pas être proches et complices. Si mon homosexualité est connue, personne n'imagine que j'ai des relations sexuelles avec mon neveu.

Alors oui, c'est de l'inceste. Mais nous, nous voyons surtout une histoire d'amour avant tout. Cela m'est tombé dessus alors que je ne m'y attendais pas et j'ai bien l'intention de le vivre jusqu'au bout.

Merci à ceux qui s’intéressent à notre histoire. A bientôt peut-être.

vvvvvvvvvv

Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog de vos relations ou de vos fantasmes avec un homme de votre famille, ou avec un homme plus âgé ou plus jeune que vous, qui pourrait être votre père ou votre fils, vous pouvez m'envoyer un message à l'aide du formulaire qui se trouve à droite ou du lien E-mail qui se trouve sur mon profil Blogger.


Je vous souhaite une bonne journée.

20 commentaires:

  1. Merci pour le partage de ce très beau récit enrubanné d'amour et de tendresse

    Belle journée Damien - bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci surtout à Franck qui nous a fait cette confidence dans les commentaires de l'article du 20 octobre. Je me doute bien que tout le monde ne va pas lire tous les commentaires des articles précédents qui recèlent d'autres merveilles du même genre que je vais progressivement remettre en lumière dans les articles "confidence".

      Bonne journée - Bisous.

      Supprimer
  2. magnifique histoire d'amour!!!

    mon dernier post:

    http://menforxersex.blogspot.it/2014/11/happy-thanksgiving-day-2014.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, et il y en a d'autres aussi belles qui sont encore cachées dans les commentaires des articles précédents.

      Bonne soirée.

      Supprimer
  3. une jolie expérience partagée ici et toujours d'aussi belles photos excitantes !
    un vrai plaisir de te visiter une fois de plus
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Christian. C'est toujours un plaisir aussi d'aller te lire sur ton blog "Libre cours..."

      Bisous.

      Supprimer
  4. Bonjour l'ami!
    C'est un beau témoignage que te fait ton lecteur!
    C'est très émouvant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet une belle histoire d'amour entre Franck et Romain, et il y en a encore d'autres dans les commentaires des articles précédents qui feront l'objet de prochains articles.

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
    2. De quoi actualiser ton blog avec bonheur pour les prochains jours et lui faire avoir encore plus de succès à ton blog qui semble en avoir déjà un fort joli!

      Supprimer
    3. En effet, pour une thématique aussi spécifique, le blog a maintenant un certain succès, mais encore loin du tien :)

      Supprimer
    4. Je ne doute pas un seul instant que ton blog va connaître un succès grandissant!!!

      Supprimer
  5. Merci ZobàDada de nous mettre en valeur Romain et moi.

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie de nous avoir fait cette confidence et de l'intérêt que tu portes à ce blog.

      Bonne soirée.

      Supprimer
  6. Une des histoires les plus intéressante et sympa sur le blog, même si je l'avais déjà lu en commentaires.
    C'est toutefois très sympa de ta part de la mettre en avant. D'autres aussi belles histoires pourront peut être subir le même sort.
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Chris.

      Je pensais moi aussi qu'elle méritait d'être publiée en article pour les visiteurs qui ne vont pas lire les commentaires des articles précédents. J'en ai profité pour attirer l'attention sur l'histoire de Corentin et Philippe qui se trouve sur la même page de commentaires et qui me semble aussi très intéressante et très émouvante.
      C'est aussi dans mes intentions de mettre en évidence d'autres témoignages confiés dans les commentaires.

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
    2. Je trouve l'histoire de Franck et Romain toujours aussi belle. Je ne me lasse pas de la lire.

      Je vous embrasse très fort tous les deux.

      Supprimer
  7. Bonsoir

    J'ai vécu une relation similaire et passionnée avec l'un de mes oncles à une époque où on ne pouvait pas vivre son homosexualité aussi ouvertement qu'à l'heure actuelle. J'ai 62 ans.
    Cela a duré de mes 12 ans jusqu'à mes 19 ans où j'ai décidé unilatéralement d'y mettre fin au grand désespoir de mon oncle. J'ai rompu toute relation avec lui et je l'évitais dans les réunions familiales. J'ai pris cette décision car j'ai commencé à m'intéresser au sexe féminin et que cela me semblait plus normal que les relations entre hommes. Plus tard, j'ai fini par me marier et j'ai eu des enfants. Je suis même papi aujourd'hui.
    Tout cela pour divorcer et renouer avec les relations homosexuelles vers l'âge de 40 ans après une vingtaine d'années d’interruption.
    Pendant toutes ces années je voyais pourtant bien que j'avais toujours des attirances mais je me suis forcé à rester "hétéro" dans les bras de ma femme. Depuis mon divorce je suis "redevenu" homosexuel à plein temps et tout le monde le sait.
    Trop tard pour renouer avec mon oncle, il était décédé 7 ans auparavant à l'âge de 63 ans.
    Parfois je me dis que j'aurais dû continuer avec lui malgré mon nouvel intérêt pour les femmes. Beaucoup d'hommes le font, alors pourquoi pas moi ? Mais c'est trop tard maintenant, restent les regrets.
    Pendant les 7 ans de notre relation je n'ai connu que lui. C'est seulement après mon divorce que j'ai touché le deuxième partenaire masculin de ma vie. Il y en a eu beaucoup d'autres par la suite.

    Je suis votre blog avec assiduité depuis plusieurs semaines mais c'est la première fois que je mets un commentaire.
    Je vous souhaite une bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Henri et merci pour ce témoignage. J'imagine bien que ça ne devait pas être évident d'assumer son homosexualité il y a 50 ans et que beaucoup d'hommes ont dû réagir comme toi sous la pression sociale. L'essentiel est d'avoir pu te retrouver quelques années plus tard.

      Bonne journée.

      Supprimer
  8. Belle histoire d'amour méritant d'être signalée, c'est vrai. Le sport aide à rapprocher les hommes, notamment ado / adulte, c'est certain! il n'y a qu'à voir ce qui se passait en Grèce autour de la palestre... et puis le giff animé, c'est craquant, un jeune qui va a la source de la puissance masculine et qui est accompagné par un adulte bien disposé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, la palestre et ses jeunes éphèbes luttant nus sous la direction du pédotribe :)

      Bonne soirée.

      Supprimer