lundi 12 janvier 2015

J'ai profité que mon père était bourré


 Si, comme moi, vous avez toujours rêvé de faire l'amour avec votre papa sans jamais parvenir à concrétiser votre fantasme, le témoignage que Florian nous a fait dans les commentaires de l'article du mardi 4 novembre pourrait vous ouvrir des perspectives.


Je n'aurais jamais pu à 12 ans faire des avances à un adulte quel qu'il soit, même si je savais déjà être homo. Trop risqué pour moi.
Je n'était plus vierge depuis longtemps (dépucelé à 16 ans) quand j'ai sucé puis enculé mon père à l'âge de 25 ans. J'ai profité d'une faiblesse de sa part pour lancer la chose. Il était un peu bourré à la suite d'une fête et cela a bien fonctionné. Et il m'a sucé et enculé lui aussi.

En ce qui concerne mon dépucelage à 16 ans c'était avec un copain du même âge qui était puceau lui aussi. J'avais juste eu un peu de touche pipi avant lui. C'était bien alors nous avons recommencé d'autres fois par la suite. Nous avons aussi connu d'autres mecs chacun de notre côté.


Pour mon père, il était allé à une fête en l’absence de ma mère qui était en voyage. Malgré que j'avais 25 ans, je vivais encore chez mes parents (jusqu'à mes 30 ans). Mes parents savaient que j'étais homo.

Papa est rentré bourré. Heureusement il n'a pas eu à conduire, la fête étant dans le village où nous habitions. Je l'ai aidé à se déshabiller et à se mettre au lit. J'en ai profité pour toucher sa queue que je savais grosse. Il a bandé mais, malgré l'alcool ingurgité, il était capable de comprendre ce que je faisais. Et il m'a fait remarquer que je touchais sa queue (à travers le caleçon). Je lui ai fait remarquer qu'il bandait. Il m'a répondu sur un ton trahissant sa saoulerie : "je dois être pédé comme toi, alors !". On s'est roulé une pelle et le reste a suivi. Je n'aurais jamais cru ça possible, merci l'alcool.

Le lendemain, nous nous sommes réveillés ensemble dans le même lit. Malgré son mal de crâne, il se rappelait de tout ce qui s'était passé. Cela ne l'a pas traumatisé pour autant, il a adoré. En fait, à l'époque où j'ai fait mon coming out, j'avais 21 ans et papa m'avait expliqué que quand il était adolescent il lui est arrivé de se branler réciproquement avec des potes mais s'en aller plus loin.
Alors le soir où il est rentré bourré j'en ai profité. Et cela a marché. Nous l'avons refait quelques fois par la suite mais plus depuis que je n'habite plus chez mes parents.

J'ai un copain maintenant et il ne sait pas que j'ai baisé avec mon père. A ma connaissance papa n'a pas de relation gay en dehors de ce que nous avons fait. On n'en parle jamais.


 Je remercie Corentin, Amoureux du père de son ami d'enfance, qui nous donne régulièrement de ses nouvelles. Il semble que sa relation avec Philippe progresse. Voici le message qu'il nous a laissé dans les commentaires de l'article de samedi :

"Je viens vous annoncer que depuis le weekend dernier (il y a donc une semaine déjà), Philippe a avoué à sa femme son homosexualité.
Il lui a dit avoir découvert son homosexualité depuis 3 ans et avoir quelqu'un dans sa vie. Il n'a pas révélé que c'est moi pour l'instant et sa femme n'a pas cherché à savoir qui était son rival.
Apparemment, elle se doutait de quelques choses et avait envisagé que Philippe la trompait sans en être complètement sûre, mais elle ne pensait pas que c'était avec un mec.
Il lui a expliqué que cela lui était tombé dessus sans qu'il s'y attende et que c'était nouveau pour lui. Mais il a aussi expliqué qu'il voulait s'impliquer dans cette relation car il est vraiment amoureux et qu'à cause de cela il préférait tout avouer et ne plus mentir.
Apparemment, la discussion entre eux à ce sujet a duré tout le weekend dernier. Il a été parlé de divorce mais d'après ce que m'a dit Philippe, il n'y a pas eu de cri et d'insulte. Sa femme a plutôt été compréhensive et sympa bien que désolée. Elle a pleuré aussi.
J'espère que cela continuera dans ce sens quand elle saura pour moi.
Il a été aussi discuté de la manière de comment l'annoncer à leur fils aussi bien pour le divorce que pour l'homosexualité de Philippe. Mais pour l'instant rien n'est décidé à ce sujet. De mon côté je cherche aussi comment faire puisque je suis l'ami d'enfance de leur fils.
Voilà où nous en sommes. Si vous avez des conseils pour nous vous gênez pas de nous les donner. Cela nous aidera peut être.

Merci bisous à tous"


Je vous souhaite une bonne semaine !

17 commentaires:

  1. Belle histoire et superbe photos. Pour ma part, j'ai baisé avec mon père (et mon frère), plutôt cent fois qu'une. Je ne dirai pas à nos chastes lecteurs comment cela a commencé mais, comme Damne va me traiter de dégonflé pour le lui avoir promis plusieurs fois, et maintenant que Père le veut bien, je vous dirai comment nous l'avons niqué pour la première fois. Eh oui, il a fallu attendre 18 ans!
    D'ici vendredi, au plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Charles.

      C'est très sympa d'accepter (enfin) de nous raconter comment toi et ton frère avez niqué votre père pour la première fois. J'attends ces révélations avec impatience.

      Bonne semaine - Bisous.

      Supprimer
  2. Bonjour Damien

    Comme toujours tu nous propose ainsi que tes lecteurs des confidences de premier choix qui mettent du baume au cœur en ce début de semaine

    Les photos jointes sont simplement bandantes à souhait

    Je te souhaite ainsi qu'à tes lecteurs une agréable semaine

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Melvin.

      Je suis très heureux de te mettre du baume au cœur dès potron-minet.

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
  3. Très belle histoire, et mr Charles SEX a beaucoup du chance!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Xersex.

      En effet, mr Charles SEX a beaucoup de chance !

      Bisous.

      Supprimer
  4. Eh, les petites tarlouzes, la chance ça se mérite (rappel: avant de nommer un général, l'empereur Napoléon demandait: "mais a-t-il de la chance au combat?"). Quand le père - et la mère aussi, au passage - est chaud du slip tout en ayant une trique en béton tu crois que tu passes beaucoup de soirées calmes, à la maison? il faut savoir beaucoup donner de son corps... et absorber aussi. Et si tu veux devenir un vrai mec, un niqueur, un mâle dominant, tu crois que tu t'imposes aussi facilement que face à de jeunes nymphettes de lycée? oui, on eu des circonstances favorables, sous un angle, mais je peux vous dire que c'est d'un grande exigence... source de grande intensité. A plus, mes lopettes chéries.
    nota: mon pseudo est Charles SIX (et non SEX...) justement parce que nous sommes trois couples en harmonie. Le couple de mon frère et le mien en harmonie intense car nous vivons ensemble, et celui de nos parents à l'occasion encore, assez souvent. Tant qu'on a la santé et la pêche, go!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, on sait que ton pseudo est Charles Six, mais comme tu es aussi très sexe, Xersex et moi nous sommes fait un plaisir de remplacer le I par un E :)
      Par contre, je ne savais pas d'où venait ce Six. C'est très aimable à toi de nous l'expliquer.

      Supprimer
  5. Bonjour Damien!
    Un autre témoignage que tu nous fais partager qui illumines le moral!
    Ton choix de photos est très judicieux puisqu'il permet de faire bander encore davantage à la suite de ce récit captivant!
    Bonne fin de journée!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mister Opti-mix-tic.

      Je suis heureux de savoir que les témoignages apportés par les visiteurs du blog illumine ton moral et que les photos que j'ai ajoutées te font bander.

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
    2. Elle a été bonne, merci.

      Bonne journée.

      Supprimer
    3. Merci!

      Bonne journée à toi également!

      Bisous

      Supprimer
  6. Je découvre ce site, il est super bien fait ! Je suis tout excité par ce que je lis (j'y ai passé une bonne partie de la nuit). Au point de m'être fait gicler le barreau.

    J'adore l'idée de profiter que son père soit bourré pour l'amener à baiser. J'aurais adoré que ça arrive avec mon paternel ( il est super bien monté à ce que j'ai vu une fois en rentrant intempestivement dans la salle de bain alors qu'il y était). Mais il n'est pas homo et je ne l'ai jamais vu bourré. C'est dommage, car moi je n'aurais eu aucun scrupule, malgré qu'il soit mon père, à le faire avec lui si j'avais senti chez lui un intérêt pour la chose gay.

    Je vois par contre dans les divers articles et commentaires que d'autres ont réussi ce genre de choses. Quels chanceux !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Martin,

      Je te souhaite la bienvenue sur ce blog où j'espère que tu reviendras prendre du plaisir de temps en temps. Je suis heureux pour toi que tu aies pu voir le matos de ton père en entrant dans la salle de bain. Dans les mêmes circonstances, je n'ai pu voir que ses fesses poilues, mais pour l'avoir souvent vu en slip, je sais que mon père est bien monté. Ah si les pères savaient quel plaisir ils pourraient offrir à leurs fils tout simplement en leur offrant leur queue :)

      Bon weekend et à bientôt.

      Supprimer
  7. Salut c'est Jeff de retour après quelques temps à délaisser de venir sur le blog.
    Il s'en passe des choses quand je suis pas là.

    Je vois que Corentin et son copain ont franchi une étape décisive et que cela s'est pas trop mal passé. Reste l'annonce au fiston de Philippe.
    Il ne faudrait pas que la femme de Philippe les prenne de vitesse et annonce elle même à son fils que son père veut la quitter pour un mec. Il faut que Corentin et Philippe restent maîtres en ce domaine pour éviter trop de heurts. C'est pas trop cool d'apprendre des trucs pareils par des tiers et non par les concernés. Du moins, c'est mon avis.

    Mais je pense que Corentin et Philippe en sont conscients.

    A+ bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Jeff.

      Heureux que tu sois de retour parmi nous. Je partage ton avis, il vaut toujours mieux apprendre les choses importantes de la bouche des personnes concernées plutôt que par des tiers.Il reste à Corentin et Philippe une autre étape importante à franchir et j'espère de tout cœur que ça se passera aussi bien quand la femme de Philippe apprendra que c'est Corentin l'homme que son mari aime.

      A bientôt - Bisous.

      Supprimer