jeudi 22 janvier 2015

Tradition familiale - Josman

Après "Mon sauvage et luxurieux fils" que nous avons pu découvrir en version française grâce à Jean-Louis, voici une autre bande dessinée de Josman qui met elle aussi en scène un fils et son père.







Ce premier épisode est suivi de deux autres, avec le grand-père tout d'abord, puis les autres membres masculins de la famille ensuite.

Bonne journée à tous !

52 commentaires:

  1. Mais, voilà qui est très coquin! Où vont-ils diable chercher tout cela, ces Américains! L'air des Rocheuses aurait-il un effet éruptif sur les pulsions et les atomes mââââles, es jeunes et moins jeunes? il va falloir déclencher une étude in situ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Charles !

      Eh oui, Josman ose aborder la question de l'inceste dans ses bédés. Dans la suite, on découvre aussi le grand-père, puis l'oncle et les cousins :)
      Je ne sais pas si tous les américains sont aussi libérés. J'en doute. Mais tu as raison, tu devrais aller étudier cela sur place :)

      Bonne nuit !

      Supprimer
    2. Je connaissais également cette histoire. Tu as raison, il y a bien une suite avec le grand-père et non pas un oncle mais deux et quatre cousins. Un des oncles est du genre ours et a trois fils et l'autre oncle est du genre intello avec un fils intello aussi.
      J'ai lu quelques part que l'inceste en général et gay en particulier est assez répandu aux states. Il semble qu'ils soient numéro un au monde dans le domaine. C'est bizarre pour un pays aussi conservateur non ?
      J'ai vu sur internet un site que j'avais trouvé en suivant un lien sur un autre site où un père d'environ la cinquantaine et son fils entre 25 et 30 ans, baisaient ensemble et mettait en ligne leurs ébats. C'était des américains de Caroline du Sud, si je me souviens bien. Ils avaient mis en ligne des tas de vidéos d'eux.
      Ils avaient commencé par des vidéos de branle séparées tout d'abord et devant le succès de leurs vidéos, avaient fini par des branles réciproques. Le succès aidant, ils ont continué en mettant en lignes des vidéos où ils baisaient ensemble une gonzesse différente à chaque séance. Puis ils sont passés aux plans suce entre eux et plus tard aux plans baises homo incestueuse auto reverse. Leurs vidéos avaient parait-il un grand succès aux États-Unis.
      Je regrette de ne pas me rappeler le site (américain) où j'avais trouvé ce lien vers le blog de ces père et fils homo incesteux, car je te l'aurais donné avec plaisir pour que tu puisses en faire un article, voire diffuser certaines de leurs vidéos. Cela aurait certainement plût à de nombreux lecteurs de ZobàDada.
      De plus, autant le père que le fils étaient particulièrement bien foutus, musclés juste ce qu'il faut et très bien monté l'un et l'autre.
      A bientôt

      Supprimer
    3. Bonjour Corentin.

      Ce que tu nous racontes concernant l'inceste aux USA est très intéressant. C'est vrai que les sites américains abordant cette question sont plus faciles à trouver que des sites français que j'ai vainement cherchés. C'est sûr que j'aurais été très intéressé de suivre le site de ce quinquagénaire s'exhibant avec son fils si tu avais pu retrouver le lien. Peut-être qu'en cherchant bien on finira par le retrouver, du moins s'il existe encore.
      A bientôt - Bisous.

      Supprimer
  2. Je suis ce blog depuis le début et j'y viens régulièrement. Cette histoire de Josman, que je connaissais déjà m'a rappelé ma première fois avec un mec.
    J'avais 36 ans à l'époque. J'étais célibataire. J'étais hétéro, du moins c'est ce que je pensais à l'époque. Je n'avais pas de préjugés sur l'homosexualité pour autant. J'avais beaucoup d'aventures féminines ne m'attachais pas vraiment. Mon travail n'incitait pas à se fixer, j'étais souvent en déplacement. Je suis tout de même père d'une fille, aujourd'hui mariée qui a fait de moi un heureux grand-père de deux petites filles. Ma relation avec sa mère n'a durait que 3 ans et nous sommes séparés quelques moi après la naissance de notre fille.
    Cette nuit là, je roulais en direction de Marseille avec ma voiture de fonction. J'arrivais de Dunkerque où je vivais à l'époque et où était basé l'entreprise pour laquelle je bossais. Je me rappelle même que ce déplacement professionnel ne m'enchantais guère. J'ai révisé mon jugement après ce qui s'est passé et dont je n'ai aucun regret.
    Vers 2h00 du matin, une envie de pisser m'a décidé à m’arrêter sur une aire de repos pour me soulager et en profiter de fumer une clope car je ne fume jamais en voiture. L'aire de repos n'avais pas de station service.
    Il y avait 3 voitures. Je me gare et rentre aux urinoirs. Je pisse et en même temps, j'entends comme des gémissements qui semblaient venir d'une des cabines de toilettes fermées.
    Intrigué, après avoir pissé, je fais du bruit pour signaler ma présence. Les gémissements s’arrêtent mais j'attends pour voir ce qui va se passer. Au bout d'une ou deux minutes la porte d'une cabine s'ouvre légèrement et j'entrevoie un mec qui regarde pour voir si il avait quelqu'un. En me voyant regarder vers lui le gars finit par sortir. J'ai quand même le temps de voir qu'il n'était pas seul dans la chiotte. Apparemment un autre mec était avec lui, même si celui-ci ne sort pas des toilettes et reste à l'intérieur en pensant que je n'avais rien vu. Le premier se met au lavabo pour se laver les mains. Je sors comme pour revenir à ma voiture mais je surveille. Le gars ne sort pas du bâtiment. Du coup je repars aux toilettes où les deux gars se sont à nouveaux enfermés dans la cabine. Excité j'ose frappé à la porte. J'avais compris ce qui se passait et j'avais envie d'en faire partie, même si je n'avais jamais rien fait avant avec des mecs. Ne me demandez pas pourquoi cela m' a pris tout d'un coup, je ne me l'explique pas moi même. Toujours est-il que les mecs ont ouvert la porte et m'ont invité à participer. Ils m'ont sucé, je les ai sucé. On s'est embrassé et le plus jeune (celui qui était resté planqué aux toilettes quand l'autre est sorti) s'est fait enculé par moi et son pote. Le plus âgé des deux a ensuite repris la route, mais je suis resté avec le plus jeune. Un moment après un autre mec nous a rejoint et nous nous sommes déchainés ensemble. J'appréciais vraiment ce qui se passait, j'étais en rut. J'ai accepté que le nouveau venu m'encule malgré un peu d'appréhension. Mais j'ai adoré. Quand le plus jeune est parti à son tour, il a été vite remplacé par un autre, puis encore un autre.
    Je n'ai repris la route que vers 5h30 du matin. Je venais de passer un peu plus de 3h à baiser entre mecs. Je n'en revenais pas de ce que j'avais fait mais ce n'était que le début d'une nouvelle vie axée sur les plaisirs partagés entre mecs. Je n'ai jamais arrêté, que ce soit sur les aires de repos ou autres lieux de dragues, en sauna, en bar cruising, etc...
    Petit à petit, les femmes ont commencé à me paraitre bien fades après toutes ces aventures homosexuelles, même si je ne les ai pas abandonné de suite. J'ai aujourd'hui 57 ans et il y a bien longtemps que je ne les touche plus.
    Je n'aime que les hommes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour François et merci pour ce beau témoignage que tu nous apportes sur ta première expérience avec les hommes qui a été à l'origine de ta reconversion homosexuelle.
      Il est vrai que les aires d'autoroute sont souvent le cadre d'une belle activité sexuelle pendant la nuit.
      Je te souhaite une bonne fin de journée et à bientôt.

      Supprimer
    2. comme ne pas comprendre François!!!!

      Supprimer
    3. Si j'ai lu et bien compté cela fait 5 mecs que François W s'est fait en une nuit ! C'est pas mal pour une première expérience homosexuelle !
      Si après ce genre d’expérience un mec ne vire pas de bord, c'est à n'y rien comprendre !
      Moi aussi je suis un ex hétéro reconverti et au fil de mes différentes rencontres homosexuelles je m’aperçois que nous sommes de plus en plus nombreux dans ce cas là.
      Parfois cela nous tombe dessus sans que l'on s'y attende comme cela semble être le cas de François ou comme mon cas personnel.
      Ma première fois a été avec un collègue de boulot et a été si géniale que j'en ai été définitivement converti. J'en ai quitté ma femme pour pouvoir vivre cette vie pleinement.
      Je suis même très convaincu que tous les mecs, même marié à des femmes, devraient avoir des relations homosexuelles. Chaque fois que je peux détourner un mec de l'hétérosexualité comme moi je l'ai été, je ne m'en prive pas. Et la plupart du temps, ça marche !

      Supprimer
    4. Bonjour Xavier.

      Je te remercie pour ton message et le témoignage que tu nous fait de ta "conversion" à l'homosexualité.
      Tu as raison de le souligner, François a fait fort pour sa première fois. C'est un sacré baptême que celui-là, un vrai baptême de sperme :)
      En ce qui me concerne, je n'ai pas eu à me convertir à l'homosexualité car je n'ai jamais eu d'expérience hétéro. Mais, je constate à travers tous les témoignages qui arrivent sur ce blog que les hommes hétéros qui passent à l'homosexualité ne sont pas rares. Je ne sais pas si tous les hommes devraient avoir des relations homosexuelles, mais l'essentiel est que chacun puisse trouver la sexualité qui lui convient le mieux.
      Bon weekend et à bientôt.

      Supprimer
    5. Bonjour ZobàDada,
      Je constate que dans ta réponse à Xavier, tu mets le mot conversion entre guillemet. Je comprends ce que tu veux sous entendre. J'ai constaté que beaucoup de gars sur le blog emploie ce mot de conversion lorsqu'il découvre leur homosexualité sur le tard après avoir vécu une vie hétéro auparavant. Je l'ai moi même employé lorsque j'ai raconté mon histoire avec Lionel. Tu connais cette histoire donc je n'y reviendrais pas. Pour ceux qui ne la connaissent pas, ils peuvent toujours la chercher sur les articles du blog.
      Ton sous entendu avec les guillemets sur le mot conversion veut sans doute exprimer le fait que les gars sont déjà homo bien avant leur première expérience. Est- ce que je me trompe ?
      Je ne pense pas.
      Je pense que tu as en partie raison. Je pense que les gars comme moi qui découvrent leur homosexualité sur le tard sont en fait prédisposés à cette sexualité. Et cela, même si nous ne nous sommes pas identifiés comme tel de bonne heure et que cela nous arrive parfois très tardivement après une longue vie hétéro.
      Il suffit d'un événement imprévu comme ce qui est arrivé à François W ou à Xavier ou encore à Philippe, le chéri de notre Corentin national, pour basculer vers une nouvelle sexualité soit exclusive soit en la partageant avec l'hétérosexualité (bisexuel donc).
      Alors effectivement, employer le mot "conversion" ou "reconversion" ou d'autres mots de même valeur n'est peut être pas très approprié, mais il est difficile d'en employer d'autres pour expliquer notre cas. Surtout à des mecs qui se sont sentis toujours gays depuis très jeune et pour qui nous pouvons souvent passé pour des homos refoulés (je sais que ce n'est pas ce que tu penses, rassure toi), alors que ça ne correspond pas à notre profil.
      Peut être que d'autres gars, ayant découvert leur homosexualité assez tard, ont peut être une autre opinion sur le sujet. J'ai donné la mienne, peut être donneront-ils la leur.
      Voilà j'espère avoir été clair là dessus.

      Ps : je t'annonce que Lionel et moi venons de fixer la date de notre mariage. Cela sera pour le samedi 4 juillet prochain.
      Bon, ce sera pas un gros mariage, juste la famille proche et quelques amis très proches, soit au maximum 20 personnes, mais je suis super content de l'annoncer.

      Biz A+

      Supprimer
    6. Tous mes voeux de bonheur François !!!!

      Supprimer
    7. Bonjour François.

      Je me réjouis d'apprendre que vous avez fixé la date de votre mariage pour l'été prochain, je vous en félicite et vous présente tous mes vœux avec un peu plus de 5 mois d'avance.
      Votre histoire a été publiée le vendredi 19 décembre (http://zobapapa.blogspot.be/2014/12/mon-fils-fait-de-moi-un-homo.html).

      En réalité, j'ai mis "conversion" entre guillemets parce que ce mot a dans mon esprit une connotation religieuse que je n'aime pas. Je ne crois pas qu'on puisse se convertir à l'homosexualité comme on se convertirait à l'islam ou au catholicisme. J'ai repris le mot utilisé par Xavier parce que je n'en ai pas trouvé d'autre en rédigeant mon message précédent mais je l'ai mis entre guillemets parce que je suis un peu allergique aux religions et surtout aux fanatiques qui se découvrent soudain une vocation de redresseur de torts. Le mot "reconversion" que tu as aussi évoqué me plait finalement beaucoup plus et je pourrais l'utiliser sans y ajouter des guillemets. Comparer le passage de l'hétérosexualité à l'homosexualité avec une reconversion professionnelle par exemple correspond mieux à l'idée que je me fais en lisant les témoignages d'hommes qui étaient sur une voie et qui se rendent compte qu'une autre voie leur convient mieux.

      Je ne sais absolument pas si les hommes qui ont eu une vie hétérosexuelle avant d'avoir une vie homosexuelle étaient homosexuels dès le départ, s'ils y étaient prédisposés, s'ils ont refoulés pour se conformer aux normes sociales, ... Je n'ai aucune expérience de ce type pour avoir une opinion fondée sur le sujet et je ne vois pas ce qui me permettrait de mettre en doute la parole de ceux qui ont vécu cette expérience. Je me suis toujours senti homosexuel et j'ai vécu ma sexualité comme je la sentais sans me poser davantage de question. Toutefois, je pense que la théorie peut se défendre selon laquelle chacun se situerait quelque part sur une échelle allant de l'hétérosexualité pure à l'homosexualité pure, serait plus hétéro qu'homo, bi 50/50 ou plus homo qu'hétéro et qu'ainsi certains pourraient être tantôt hétéro tantôt homo selon les circonstances. Si on admet le bien fondé de cette théorie, il n'y a aucune raison de croire que tous les hétéros qui passent à l'homosexualité étaient des homos refoulés.

      En ce qui me concerne, et c'est finalement la seule chose dont je peux parler, je me sens totalement homo parce que je n'ai jamais ressenti de désir sexuel à l'égard d'une femme et parce qu'il n'y a que des hommes dans mes rêves érotiques. D'autres me disent avoir du désir sexuel tant pour les femmes que pour les hommes, en avoir eu ou en avoir parfois, ... Pourquoi mettrais-je cela en doute ?

      Enfin, puisque tu évoques les homos "refoulés". Je pense qu'il y en a malheureusement mais à qui la faute ? Ont-ils vraiment le choix ? N'est-ce pas de bonne foi qu'ils essaient de se conformer à la sexualité qu'on leur dit être la seule bonne ? Ne sont-ils pas les premiers à souffrir de la situation dans laquelle il se trouvent ? Ici, je mets le mot "refoulé" volontairement entre guillemets parce que je n'aime pas la connotation négative qui se cache derrière le mot, je le trouve insultant ou tout au moins méprisant, et ce n'est pas en utilisant des expressions comme celles-là qu'on aide ces personnes à se libérer et à vivre leur sexualité de manière épanouie.

      Je te souhaite un bon début de semaine - Bisous à toi, à Lionel et à tes fils.

      Supprimer
    8. Bonsoir,
      Je te remercie pour tes vœux ainsi qu'à Christian Bailly. C'est très gentil de votre part.
      Mon fils Cyrille et mon gendre Stéphane, ni même ma fille, n'ont été mis au courant de la date pour l'instant car nous venons seulement de la fixer. A moins que Cyrille ne l'est appris en lisant le blog, mais j'en doute sinon il aurait bondi sur le téléphone pour nous appeler. Tu as eu donc le privilège d'être le premier averti.
      En ce qui concerne mon intervention d'hier, loin de moi l'idée de te vexer ou t'accuser de quoi que ce soit. Je ne faisais que donner une idée. En ce qui concerne les "refoulés", je me suis déjà fait affublé de ce joli nom par certains homos de mon entourage, tout simplement parce que j'ai découvert mon homosexualité sur le tard. Alors ce n'est pas moi qui vais juger les autres. D'autant plus que je ne me connaissais pas ce penchant avant les événements que tu sais. D'autres, comme tu le dis toi même, se connaissent ce penchant mais ne franchissent pas le pas car ils n'ont peut être pas le choix pour diverses raisons. Je suis d'accord avec toi sur tout cela.
      Dans le troisième paragraphe de ta réponse, tu parles d'une échelle allant de l'hétérosexualité à l'homosexualité.
      Et bien il en existe une. Ce la s'appelle l'échelle de Kinsey.
      Pour ceux qui ne connaissent pas, cette échelle a été mise au point par le docteur KINSEY , un américain, lors de ses études sur le comportement sexuel des gens. Ces travaux font référence dans le domaine.
      Je vous la livre si cela vous intéresse (l'échelle va de 0 à 6 et est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes) :
      0 - Hétérosexualité exclusive
      1 - Dominante hétérosexuelle avec expérience homosexuelle (au moins 1 fois)
      2 - Dominante hétérosexuelle avec expérience homosexuelle fréquente
      3 - Bisexualité parfaite (pas de préférence de sexe)
      4 - Dominante homosexuelle avec expérience hétérosexuelle fréquente
      5 - Dominante homosexuelle avec expérience hétérosexuelle (au moins une fois)
      6 - Homosexualité exclusive

      On peut rajouter à cela la catégorie X (Asexuels).

      Le docteur Kinsey, qui était bisexuel, signale toutefois que certaines personnes peuvent évoluer sur l'échelle à un moment de leur vie ou passer par différentes phases, mais vraisemblablement toujours dans le même sens, c'est à dire qu'il n'y a pas de retour en arrière.
      J'espère que ces explications serviront au moins à une personne.

      Voilà, j'ai fait mon prof, maintenant permettez moi d'aller câliner mon futur mari avant de dormir.
      Biz

      Supprimer
    9. Rassure-toi, François, je n'ai pas du tout été vexé par ton message et je ne me suis pas senti accusé de quoi que ce soit. Dans ma réponse, j'ai simplement tenu à préciser que je n'avais aucun a priori concernant les personnes qui passent de l'hétérosexualité à l'homosexualité et que je ne voulais pas les suspecter d'avoir été des homos "refoulés". Concernant ces "homos refoulés", je tenais aussi à souligner que je n'aimais pas le mauvais procès qu'on leur faisait souvent sans rien connaître de leur histoire.

      L'échelle de Kinsey est justement celle à laquelle je faisais référence. Je te remercie d'avoir précisé en quoi elle consiste et de l'avoir si bien expliquée.

      Je te souhaite une bonne soirée et d'agréables câlins avec ton futur mari.

      Bisous.

      Supprimer
    10. Superbement expliqué, François. Je connaissais l'échelle de Kinsey mais je ne me rappelais plus des différentes équivalences des chiffres. Merci de nous les avoirs remises en mémoire.

      Et félicitation à vous deux pour le mariage, je suis ravi de la nouvelle !!

      Supprimer
    11. Si je suis les explications de François N, j'ai débuté ma sexualité au niveau 4 et maintenant, depuis plusieurs années, je suis à 6.
      Et vous, où vous situez-vous ?

      C'est sympa à François N ne nous expliquer cette échelle de Kinsey. J'avoue que je n'en avais jamais entendu parlé.

      Supprimer
    12. Salut Mattéo.

      Aucun regret de ne plus avoir de relation hétérosexuelle ?
      En ce qui me concerne, je suis au niveau 6 et je m'y trouve bien.

      Bonne semaine - Bisous.

      Supprimer
    13. Non, je n'ai aucun regrets. Je ne vois pas pourquoi j'en aurais d'ailleurs. Il m'arrive de trouver une femme attrayante mais pas au point d'avoir envie d'y mettre ma queue. C'est bien fini les femmes pour moi. Et puis comme je l'ai dit, j'ai débuté ma sexualité au niveau 4 qui d'après ce que dit François N est un niveau à dominante homo, j'ai toujours préféré les mecs. Si j'ai évolué vers le 6 n'a rien d'extraordinaire. C'est arrivé à d'autres visiblement.

      Supprimer
    14. J'en suis très heureux pour toi.

      Passe une bonne nuit.

      Supprimer
    15. Bonsoir,

      Tout d'abord, félicitations à François N et Lionel pour leur futur mariage. Cela me fait rêver !

      L'échelle de Kinsey, je connaissais. Il y a un film avec Liam Neeson qui raconte l'histoire du docteur Kinsey. Je l'avais trouvé très bien mais je ne me rappelle pas le titre.

      Moi je suis à 6 depuis toujours, mais Philippe, lui, était à 0 avant de passer à 4. Mais depuis la révélation à sa femme, on peut considérer qu'il est maintenant à 6.

      Depuis qu'il a avoué à sa femme son homosexualité, Philippe passe plus de temps avec moi. C'est plus facile maintenant. Il a même passé la nuit de samedi à dimanche chez moi. Mais on abuse pas pour ne pas la gêner ou la braquer. Après tout, ils sont toujours mariés. Et elle ne sait toujours pas que c'est moi le mec de son mari. Mais elle n'essaye pas de savoir avec qui sort Philippe. Du moins c'est ce qu'il m'a dit, mais je n'ai aucune raison d'en douter.

      Supprimer
    16. Bonsoir Corentin et merci de nous donner de tes nouvelles.

      Comme les choses avancent entre toi et Philippe, je pense que ton rêve pourrait devenir un jour réalité. Je te le souhaite. En tout cas, si ça ne se termine pas par un mariage, je ne doute pas que vous finirez par vivre ensemble :)

      Bonne nuit - Bisous.

      Supprimer
    17. Je te remercie pour ton optimisme. J'avoue que je ne sais pas si Philippe serait d'accord pour un mariage entre nous, mais il ne faut pas brûler les étapes. Il faut déjà que nous puissions vivre ensemble. Ce n'est pas pour tout de suite car Philippe veut prendre un appartement à moins que quand le divorce sera prononcé (ils en ont pris la décision) se soit lui qui garde la maison. Philippe ne veut pas que l'on vive dans le même logement tout de suite à cause de son fils (toujours pas au courant). Il préfère y aller progressivement. Cela change par rapport à son empressement d'annoncer la vérité à sa femme.
      Je comprends toutefois ses motivations et je trouve qu'il a raison. Je ne crois pas que son fils apprécierait de nous voir nous précipiter à vivre dans le même appart. Je suis même en train de penser que si Philippe garde la maison, son fils n'aimerait peut être pas non plus m'y voir y vivre à la place de sa mère. Je pense que je vais en parler à Philippe pour avoir son avis. Déjà il n'est pas sûr que son fils accepte la situation, alors pour le reste....

      J'ai vérifié sur le net le titre du film avec Liam Neeson. C'est "Dr Kinsey", tout simplement.

      Bisous à tous

      Supprimer
    18. En effet, il ne faut rien précipiter. Y aller lentement mais surement vaut mieux que vouloir brûler les étapes et vous mettre tout le monde à dos.

      Merci pour le titre du film.

      Supprimer
  3. Josman est ma bande dessinée préférée. Je adore ce jeune père qui aime son fils de vingt printemps, si charnellement.
    En outre, le père et le fils semblent avoir mes propres goûts, pour le jus.
    ah si tu pouviez le publier un foi par semaine!!!

    à propos de jus, voilà le post que je te devais
    http://menforxersex.blogspot.it/2015/01/male-milk-lait-masculin.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureux de t'avoir fait plaisir avec cette bande dessinée de Josman. La suite sera pour dans une dizaine de jours.

      Bonne fin de journée - Bisous.

      Supprimer
    2. j'éspère que cette bande dessinée na'ie pas du fin!!!

      Supprimer
    3. Il y a trois épisodes car, malheureusement tout a une fin.

      Supprimer
  4. Ahhhh les traditions familiales ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage qu'on ait pas les mêmes traditions dans ma famille :)

      Supprimer
  5. Bonjour Mister Damien!

    Une bien bonne nouvelle BD qui fait du bien à découvrir!

    Vivement les prochains épisodes!

    Je te souhaite une bonne journée!

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mister Opti-mix-tic !

      Je suis heureux de t'avoir fait découvrir cette bonne bédé dont je publierai prochainement la suite.

      Je te souhaite une bonne fin de journée.

      Bisous.

      Supprimer
    2. Vivement la suite!!!!!!!!!!!!

      Bon début de soirée!

      Bisous

      Supprimer
    3. Le prochain épisode, c'est avec le grand père :)

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
    4. Oooooooooooh un programme très prometteur!!!!!!!

      Bonne soirée!


      Bisous

      Supprimer
    5. Eh oui, mais ce n'est pas pour tout de suite. Il va falloir patienter...

      Bonne fin de soirée - Bisous.

      Supprimer
    6. Je saurai me faire patient ;-)

      Je te souhaite une bonne nuit!

      Bisous

      Supprimer
    7. Très bien :)

      Bonne nuit à toi aussi - Bisous.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Ok, la suite viendra prochainement :)

      Supprimer
    2. michel69villefranche@msn.com22 janvier 2015 à 20:48

      c est avec plaisir que je le reverrais
      elle est très bien
      merci

      Supprimer
    3. Heureux que cela te plaise.

      Bonne soirée - A bientôt.

      Supprimer
  7. Salut Damien, en tant que possesseur d'un fond considérable de Josman, en accès libre chez nous pour des raisons que tu devines, je connais bien cette BD de référence sur "le sexe familial tranquille", 3 générations réunies par un même thème d'intérêt...
    Comme le dit un éminent blogueur plus haut, nos amis Ricains ont un faible pour l'inceste gay, ça sûrement, j'en ai connu quelques exemples concrets que je n’oserai raconter sur un site si bien élevé que le tien (inutile d'aller aux US : les touristes se lâchent davantage en vacances Et à l'étranger!). Ceux qui se posent des questions - et qui lisent l'anglais - peuvent aller avec profit sur le site : http://www.nifty.org/nifty/gay/incest/. il y a sûrement une grande part de fantasme, sans doute, mais sans doute un fond expérimental non négligeable pour nourrir ces fantasmes avec quelques détails que les connaisseurs reconnaîtront. Et sans complexe, les garnements....

    pour les vidéos, je ne connais pas la référence mentionnée plus haut, mais ils n'ont pas peut de l'exhib. Vous pouvez toujours aller sur :http://www.myvidster.com/ qui est une mine. je vous site deux vidéos que j'apprécie particulièrement.
    a. Un "vintage" que l'on ne peut pas commenter, mais que déguster: http://www.myvidster.com/video/18707213/TWINS_-_BIJOUVINTAGE
    b. une vidéo rarissime : un jeune arabe qui nique - très gentiment - un arabe senior. visiblement, ce ne sont que des amateurs, mais ils sont beaux et la scène est touchante (enfin, au moins pour moi qui aime les beurs... surtout quand ils sont tendres)
    http://www.myvidster.com/video/33372907/ARAB_DAD_amp_SON_BAREBACK

    Bonne branle, les amis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Charles.

      Merci pour toutes ces infos et ces liens que tu nous livres. C'est très sympa. Je ne manquerai pas de suivre ces liens et, même si je ne suis pas très calé en anglais, il y a la traduction automatique offerte par google :)

      Bonne soirée - Bisous

      Supprimer
  8. Bonjour Dada

    Grand merci pour la suite des aventures de Josman et grand merci à ton ami Jean Louis pour la traduction

    Comme toujours tu sais nous mettre en condition de bon matin

    Excellent weekend ainsi qu'à tes visiteurs

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Melvin.

      A part les coincés de la zigounette, qui peut rester insensible aux bandes dessinées de Josman ?
      Cette aventure-ci ne m'a pas été envoyée par Jean-Louis mais on peut quand même encore le remercier d'avoir envoyé la première aventure qui a été diffusée le mois dernier et d'avoir donné l'idée de poursuivre avec cette nouvelle série.

      Je te souhaite aussi un bon weekend - Bisous.

      Supprimer
  9. Rien detel que le sexe pere et fils :) boire le sperme qui t'a concu mmmmmmmm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. boire le sperme qui t'a concu mmmmmmmm

      quel plaisir lire que le jus a beaucoup des amateurs et de gourmands!

      Supprimer
    2. Oh oui ! C'est un beau fantasme et heureux celui qui peut le réaliser :)

      Supprimer
  10. super excitant ta bande dessinée...j'adore
    je "bave d'impatience....;-)
    gros bisous mon ami !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Bave de partout, Christian. C'est tellement agréable quand la bave dégouline sous la ceinture :)

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
  11. Être enculé par son père je connais pas mais cela doit être quelque chose de grandiose. Si il y a vraiment une suite à cette Bd il me tarde de la lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, être enculé par son père, c'est un grand fantasme pour beaucoup. Il y a effectivement une suite à cette bédé. Patience, elle sera publiée ici dans quelques jours :)

      Supprimer