samedi 9 mai 2015

Sébastien aussi a viré sa cuti après avoir fait une rencontre sur une aire de repos


Le témoignage de François W. publié ce jeudi 7 mai a fait réagir Sébastien qui m'a envoyé son témoignage via le formulaire de contact situé dans la colonne de droite du blog. 


Cette histoire, me rappelle également comment j'ai goûté aux plaisirs entre hommes.

Je faisais de la route aussi à l'époque, et très souvent Paris-Strasbourg. Je m'arrêtais régulièrement sur une aire de repos sur l'autoroute qui contourne Nancy pour faire ma coupure. J'avais remarqué des allées-venues dans les toilettes, des mecs qui rentraient et sortaient des toilettes, remontaient dans leurs voitures et attendaient.

Un soir, j'en ai suivi un ;  je me suis mis devant l'urinoir et j’ai commencé à pisser. Le mec est venu à côté de moi, a sorti sa bite aussi mais n’a pas pissé. Lorsque j'ai eu terminé, sa main est venue vers moi et il a attrapé ma queue. Je me suis mis à bander de suite. Lui bandait également. Il m'a alors dit qu'il habitait à quelques kilomètres de là et m'a proposé de le suivre en dehors de l'autoroute, un peu plus loin où je pouvais laisser le camion, et qu’il me conduirait chez lui où il avait un copain. Je ne sais pas pourquoi j'ai accepté. A l'époque j'étais marié.

Arrivé chez lui, il m'a laissé prendre une douche. Quand j’ai eu terminé, lui et son copain m'attendaient dans la chambre. Celui qui m'avait dragué m'a fait allonger sur le lit et m'a sucé. Ensuite, il m'a proposé son cul. C’est ainsi que j'ai baisé un mec pour la première fois.

Tout d'un coup, son pote est venu lui aussi sur le lit. Il s’est placé derrière moi et a commencé à me caresser l'anus. Soudain, alors que je baisais le premier, j'ai senti sa bite me pénétrer. Je me trouvais pour la première fois en train de baiser un mec et me faire baiser. Cette position en sandwich m'a beaucoup plu. J'ai joui dans le premier et ai pris la semence de son pote dans le mien.
On est resté ainsi un bon moment de la nuit. Hélas je devais reprendre la route.

Je ne l'ai jamais revu sur ce parking de l'autoroute malgré que je m’y sois arrêté à chaque passage. Mais j'avais découvert de nouveaux plaisirs que je pratique régulièrement maintenant.

Cordialement,
Sébastien






Bon weekend à tous !

23 commentaires:

  1. il semble que les aires de rèpos soient utiles à decouvrir des parties cachées de beaucoup des hommes

    merci pour ton comnmentaire ici

    http://menforxersex.blogspot.it/2015/05/papua-new-guinea-gay-tribe.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Xersex,

      En effet, les aires de repos des autoroutes méritent d'être découvertes pour les révélations des désirs cachés des hommes.

      Bon dimanche dans ton club - Bisous.

      Supprimer
  2. La photo du trio sur le lit est exactement ce que j'ai vécu lors de ma première expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Tac Hi,

      C'est en effet une merveilleuse expérience, surtout pour celui qui se trouve au milieu. Encore merci pour ton témoignage.

      Bon dimanche - Bisous.

      Supprimer
  3. Bonjour Mister Damien!
    J'espère que tu as passé un bon, bon, sensuel, sexuel et juteux week-end!
    Un témoignage fort agréable à lire!
    Et merci à toi pour tes judicieux choix d'illustrations!
    Bonne soirée!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mister Opti-mix-tic

      Le weekend s'est bien passé. J'espère qu'il en a été de même pour toi et que tu as bien profité de tes 3 jours de congé.

      Je te souhaite une bonne semaine.

      Bisous.

      Supprimer
  4. Bonjour Damien ,

    Superbe récit sensuel et hot pour ton narrateur

    J'ai vécu à plusieurs reprises ce genre de plan

    C'est très excitant d’être pris en sandwich par deux ou plusieurs mecs

    Belle semaine bel Homme - Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mevin,

      Hé hé, je vois que tu peux apprécier les bons plans.

      Bonne semaine - Bisous.

      Supprimer
  5. Ah, Damien, encore des choix cornéliens! dans les deux brochettes, doit-on préférer les trois mâles costauds qui se fourrent avec détermination et conviction, (à titre perso, j'aime assez le style brésilien tatoué du musclé du milieu, c'est de la "femelle à queue" solide. Quand on a fini de le niquer, on a le sentiment d'avoir fait quelque chose de constant, de sérieux).
    Ou bien plutôt les trois ados imberbes à peau douce du dessous?
    On s'offre du "coq au vin" ou du "coquelet rôti"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Charles,

      Chacun choisit ce qui lui plait le plus. pour moi, c'est à coup sûr les coqs plutôt que les coquelets.

      Bonne semaine - Bisous.

      Supprimer
  6. On est de plus en plus nombreux nous les mecs à virer notre cuti pour passer au sexe homosexuel. Je sais pas trop à quoi ça tient mais je le constate tout les jours un peu plus quand j'en discute avec les mecs que je rencontre. Il y a de plus en plus de mecs qui passe d'une vie purement hétéro à au moins une vie bisexuelle quand ce n'est pas carrément d'hétéro à purement homo.
    C'est mon cas ! Après une vie hétéro que je dois dire assez bien rempli, je me suis casé avec une femme que j'ai marié. On a eu un garçon ensemble.
    Puis je me suis aperçu qu'il se passait des choses dans les chiottes du centre commercial où je bossais à l'époque. Cela a fait je ne sais quoi dans mon cerveau parce que j'ai commencé à ne penser qu'à ça. J'ai fini par y toucher une autre bite que la mienne et me laisser toucher par des mains d'autres mecs. J'y ai connu ma première pipe faite par un mec et j'ai fini par me décider à voir quel gout pouvait avoir une queue.
    Puis j'ai carrément viré ma cuti quand j'ai essayé tout le reste actif comme passif (pas dans les chiottes du centre commercial toutefois).
    Il a dû se passer une dizaine de mois à peu près entre la première caresse d'un mec sur ma queue et l'annonce à ma femme que je la quittais.
    Depuis je me considère comme homosexuel et uniquement homosexuel. Et ça me va très bien !

    Les raisons sont surement variable suivant les mecs mais c'est quand même vrai que cela arrive de plus en plus souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fabrice et merci pour ton témoignage.

      Il est vrai que pas mal de mecs témoignent ici de leur passage à l'homosexualité ou à la bisexualité après avoir été hétérosexuels et qu'ils disent ne rien regretter de leur nouvelle vie sexuelle.

      Bonne journée - Bisous.

      Supprimer
    2. Fabrice tu as été assez rapide de passer en 10 mois d'hétéro à homo.
      J'ai été plus rapide que toi.

      J'ai rencontré le mec qui a fait basculer ma vie lors d'une soirée (pendaison de crémaillère) chez des amis que l'on avait en commun et où ma femme était également présente. Elle a donc assisté à mon rapprochement avec ce mec, Vincent, qui lui aussi était en couple hétéro mais pas marié.

      L'entente avec lui s'est créée de suite. Même âge, même humour et d'autres choses en commun. On échangé nos numéros, on s'appelait dés le lendemain. On s'est revu, on s'est senti attiré l'un par l'autre et on a commencé à avoir une relation homo, une première pour chacun de nous deux.
      A peine un mois après, j'ai quitté ma femme pour lui et lui a quitté sa copine pour moi. On a duré 3 ans puis on s'est séparé en restant amis. Nous le sommes toujours à l'heure actuelle.

      Pas question de retourner vers les femmes, on est resté homos tous les deux mais plus ensemble.
      Ma femme l'a très mal pris et sa copine aussi. On a perdu aussi nos amis chez qui on s'était rencontré et quelques autres. Peu importe, Vincent et moi, on avait décidé de passer outre et de vivre pour nous et pas pour les autres. On a donc assumé aux yeux de tout le monde.

      Et je suis d'accord avec toi, cela arrive aux mecs de plus en plus souvent.

      Supprimer
    3. bonjour Fabrice
      Je ne regrette pas d'avoir changé d'orientation sexuelle, car je prend beaucoup plus de plaisir avec les mecs que j'en ai eu avec ma femme. Mon seul regret est de ne pas avoir découvert cela plutôt, mais il est vrai qu'il y a 30 ou 40 ans les choses étaient peut etre un peu moins facile. Je rattrape le temps perdu aujourd'hui, et saute sur toutes les occasions de faire et me faire plaisir

      Supprimer
    4. Merci surtout à toi de nous permettre de témoigner et j'espère libérer certains qui hésitent encore.

      Supprimer
    5. Bonjour Antonin et merci pour ton témoignage.

      C'est vrai que le changement de vie radical à été très rapide pour toi et Vincent.
      Que ta femme et la copine de Vincent n'aient pas apprécié, on peut le comprendre. Par contre, cela ne concernait en rien vos amis. Ceux que vous avez perdus ne méritaient pas ce titre et ce n'est donc pas une grande perte. Je ne doute pas que tu en as trouvé d'autres qui valent beaucoup mieux que ceux-là.

      Bon weekend bisous.

      Supprimer
    6. Bonsoir Tac Hi

      Je pense que c'est important d'offrir un espace où chacun peut s'exprimer librement et sans crainte d'être jugé par les autres, et j'espère aussi que ces témoignages permettront à d'autres de se libérer.

      Bon weekend - Bisous.

      Supprimer
    7. Encore des exemples de mecs qui sont passés d'hétéros à homos avec Fabrice A, Antonin et Tachi. Cela m'épate toujours autant et de jours en jours.
      La libération des moeurs doit y être pour beaucoup, mais il y doit bien y avoir d'autres explications.

      Supprimer
    8. Bonjour Franck,

      Comme toi, je pense que la libération des moeurs ne pas pas tout expliquer et qu'il doit y avoir d'autres raisons plus profondes pour expliquer ce passage de l'hétéro à l'homosexualité. comme je n'ai jamais été hétéro, je ne les connais pas.

      Bonne semaine - Bisous.

      Supprimer
    9. Bonjour ZobàDada
      Plus jeune j'ai couché avec des gonzesses comme tu le sais. Mais j'étais déjà homo.
      Je l'avais déjà raconté, c'est la grosse claque que j'ai pris par une connasse avec qui j'avais baisé et qui avait été blessante avec moi qui m'avait décidé à me tourner exclusivement vers les mecs.

      Ces mecs là, par contre, avaient pour la plupart des relations uniquement hétéro avant de basculer. Quel est donc le mécanisme qui les fait basculer ?
      En aura-t-on un jour la réponse ? Pas sûr !
      Si tant est qu'il n'y en ait qu'une seule !!

      Bisous

      Supprimer
    10. Bonjour Franck,

      C'est vraiment une question très intéressante. Je devrais y consacrer un article pour demander aux anciens hétéros quelles sont les raisons qui les ont décidés à passer définitivement à l'homosexualité.

      Bonne journée - Bisous.

      Supprimer
  7. ah ! les airs de repos...
    J'en ai des souvenirs cuisants de rencontres multiples et vigoureuses, de moments d'exhibitions excitantes, de dragues exaltantes...
    toutes ces images me remémorent tous ces instants débridés où j'évacuais mes tension sexuelles de jeune garçon...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, je constate que ces lieux de drague rappellent de beaux souvenirs à beaucoup de personnes :)
      Bisous.

      Supprimer