vendredi 10 juillet 2015

Je me suis branlé avec mon père et pas que ça, mais...


Ceux qui fréquente régulièrement ce blog n'ignorent pas que je fantasme depuis très longtemps sur mon père. C'est une véritable obsession mais ce n'est pour moi qu'un fantasme que je n'ai jamais réalisé si ce n'est en me choisissant des partenaires beaucoup plus âgés que moi. A défaut de pouvoir baiser avec mon père, je compense à travers des jeux de rôle avec des hommes qui acceptent de jouer celui de mon papa.

Que serait-il arrivé si j'avais pu réaliser mon fantasme, si mon père avait accepté d'avoir des relations sexuelles avec moi ? Cela m'aurait-il plus ou aurais-je été déçu ? Cela m'aurait-il épanoui ou en aurais-je été traumatisé ? Je l'ignore mais il est vrai que, dans la réalité, les choses ne se passent jamais comme on les a imaginées. La meilleure façon de conserver toute sa magie à un fantasme est certainement de ne jamais le réalisé.

Si l'inceste père-fils n'est qu'un fantasme pour moi, il est une réalité pour d'autres qui ont témoigné ici. Pour certains l'expérience s'est révélée positive mais il n'en va pas de même pour tous ainsi qu'en témoigne ce message que j'ai reçu par mail...


Perso, à partir de mes 14 ans j'ai partagé de nombreuses branlettes avec mon père... Et pas que ça !

Ça a duré 3 ans puis on a arrêté, et heureusement car on était arrivé à un point où la seule chose qui nous reliait était ces moments mais, en dehors de ces moments d'extrême excitation, on se regardait comme si on avait du dégoût l’un pour l'autre.

Ces relations peuvent paraître excitantes comme ça mais ça n'a rien de bon pour la relation père fils. On a dû réapprendre à garder chacun sa place, lui celle du père et moi celle du fils.

J'ai abordé une fois le sujet avec lui, une dizaine d’années après et il s'en voulait énormément, il en pleurait même. Depuis le secret est resté secret.

Aujourd’hui, j'ai une relation normale avec mon père mais je n'aborderai plus le sujet à nouveau. Le passé reste dans le passé. Je suis hétérosexuel, pas gay et pas bi non plus, mais j'admets que parfois j'aime regarder des photos d'hommes et, si je suis allé sur votre blog, ce n’est pas par hasard.

J'apprécie un beau corps d'homme mais, si on me proposait aujourd'hui une branlette avec un mec, je fuirais direct.

J'ai lu des choses sur votre site, certaines m'étonnent énormément et me dégoûtent un peu.

Sincèrement, tu évalues à quel pourcentage les témoignages réels par rapport aux histoires fantasmées ?

Je ne tiens pas à raconter mon histoire en détail, je ne veux pas qu'elle puisse inciter quelqu'un à entreprendre des choses en pensant que ce puisse être une "normalité". Combien de familles détruites et de vies brisées par rapport à un cas comme moi ?

Je suis conscient d'avoir vécu quelque chose de rare et tabou, comme on dit, mais, si ça ne s’est pas trop mal terminé pour moi, il y en a d'autres qui l’ont beaucoup plus mal vécu.


Il est indéniable que les enfants et plus encore les jeunes en pleine crise d'adolescence ont besoin de repères clairs. Dès lors, des relations sexuelles avec un père qui ne sait plus trop lui-même où il en est et qui se culpabilise après avoir "dérapé" ne peut que brouiller les pistes et désorienter complètement le fils. Celui-ci aura beaucoup de chance s'il parvient ensuite à se structurer correctement. Notre témoin semble avoir eu cette chance et je ne peux que m'en réjouir pour lui. Mais je pense que c'est malheureusement loin d'être le cas pour tous les jeunes qui font ce genre d'expérience. C'est sans doute la raison pour laquelle les incestes sur les enfants mineurs sont sévèrement réprimés par nos lois.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog de vos relations ou de vos fantasmes avec un homme de votre famille, ou avec un homme plus âgé ou plus jeune que vous, qui pourrait être votre père ou votre fils, vous pouvez m'envoyer un message à l'aide du formulaire qui se trouve à droite ou du lien E-mail qui se trouve sur mon profil Blogger.


Bon weekend à tous !

22 commentaires:

  1. quelle pluie de jus!!!! à tout avaler!!!

    bon fin de semaine mon Damien incestueux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est pour toi, mon ami Xersex :)

      Bon weekend - Bisous.

      Supprimer
    2. Je sais très bien que tu penses de moi, et tu titilles mon amour pour l'élixir d'amore, pour le lait masculin!!!
      Je ne peux pas attendre, demain après-midi, de faire quelque heureuse dégustation d'un liquide si précieux, le plaisir fait liquide.
      Merci beaucoup !!!

      mon dernier post:

      http://menforxersex.blogspot.it/2015/07/tipos-de-beijo-kind-of-kisses-type-de.html

      bonne fin de semaine, Damien bien aimé!!! (par Xersex certainement)

      Supprimer
    3. Il ne faut pas attendre, ami Xersex. Par ces temps chauds, il faut boire beaucoup. Donc aujourd'hui et encore demain :)

      Bon weekend - Bisous.

      Supprimer
    4. Je suis affamé de bisous et je soif de chaud lait masculine.
      j'attends demain en espèrant de me nourrir et étancher ma soif

      Supprimer
    5. Je te souhaite un bon dimanche et prendre beaucoup de plaisir dans ton sexe club :)

      Bisous.

      Supprimer
  2. Oh daddy, so much sexy material! :)

    RépondreSupprimer
  3. Allo,

    Le témoignage donne vraiment peu d'informations. Comment en sont-ils arrivés à se branler ensemble? Comment se passaient les moments, devant un film, l'un en face de l'autre? Y avait-il des jeux? Quel était la vocation de ces branlette père-fils?

    14 ans, pour moi ça aurait été très jeune, trop jeune et même immoral, je n'étais pas encore vraiment pubère.. Là, sur ce point je peux concevoir le profond dégout, il y a de quoi traumatiser.

    Par contre, on peut y voir un accompagnement, une éducation sexuelle, le gars semble être stable et sain d'esprit, s'il n'avait pas eu l'occasion de se branler avec son père, serait-il peut être resté sur un sentiment de frustration?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Xaber,

      Heureux de te revoir.

      En effet notre témoin donne peu d'information et c'est son souhait de ne pas en donner davantage. Je ne pense pas qu'il serait resté sur un sentiment de frustration comme c'est le cas pour nous car de son côté il n'était pas demandeur de cela. Il avait déjà des petites copines et ne fantasmait pas sur son père d'après ce que j'ai pu comprendre de ce qu'il m'a raconté en me demandant de ne pas le publier.
      En ce qui concerne l'âge, c'est bien sûr très variable d'un individu à l'autre, mais je ne pense pas que c'est le problème ici. Ce n'était pas son truc, ça le mettait mal à l'aise et après coup, il était dégoûté de ce qu'il avait fait. S'il avait été plus âgé, il aurait sans doute dit non et ça n'aurait pas été plus loin. Mais, quand on a 14 ans, on n'est pas armé pour dire non à son père.

      Bon après-midi - Bon weekend - Bisous.

      Supprimer
    2. Je comprends.. C'était un abus dans ce cas là, si le gars ne pouvait pas dire non, et qu'il n'était même pas demandeur, son père l'obligeait donc. Aucune vocation d'instruction ni aucune valeur éducative dans l'acte de la branlette père-fils. C'est de l'abus, une activité véritablement condamnable donc, et ça craint vraiment.

      Supprimer
    3. C'est ainsi que j'ai compris les choses. C'est aussi la raison pour laquelle notre témoin n'a pas voulu donner de détails craignant que celui puisse laisser croire à certain que c'était normal et les inciter à faire la même chose.

      Supprimer
  4. Que se cache-t-il derrière ce "et pas que ça" ? Y a-t-il eu fellation, sodomie ? du père sur le fils ou aussi du fils sur le père ?

    Je comprends que ça peut être très gênant pour un garçon qui n'a aucun désir homosexuel de se retrouver dans de telles situations, qui plus est avec son père. Ce n'est déjà pas évident pour un jeune ado mal à l'aise dans son corps en pleine transformation d'être vu nu par une autre personne quelle qu'elle soit. Alors, se retrouver nu avec son père ou un autre adulte, c'est quasi impossible à supporter pour un ado généralement complexé. Il faut pour cela un adulte expert en psychologie de l'adolescent, capable de rassurer celui-ci et de lui faire prendre confiance en lui. En tout cas, de ce que je lis, ce ne devait pas être le cas de ce père avec son fils. La preuve est que le fils semblait voir du dégoût dans le regard de son père après avoir commis l'acte.
    Je suis d'accord avec toi, Damien, quand tu dis que les ados ont besoin de repères clairs. Manifestement, le père du témoin n'a pas pu lui donner ces repères. Tout dans ce témoignage laisse à penser que le père était aussi perturbé que le fils par ce que ses pulsions incontrôlées le poussait à faire. Il l'était tellement qu'il ne pouvait plus assumer ses responsabilité de père, celui qui fixe les limites nécessaires pour qu'un jeune puisse se structurer. Je ne suis donc pas étonné que le témoin n'ait pas gardé un bon souvenir de cette période.

    Le témoin dit qu'il est hétéro et insiste en précisant "pas gay et pas bi non plus". Toutefois, il reconnait prendre du plaisir à regarder des photos d'hommes (nus) et ne pas être venu sur le blog par hasard. J'avoue ne pas comprendre. S'il aime regarder des hommes nus et fréquente les blogs gays, je doute qu'il soit hétéro à 100%. Moi qui suis gay, il ne me viendrait jamais à l'idée d'aller sur des sites pornos hétéros pour y regarder des photos de femmes nues.

    Enfin, je suis d'accord avec lui pour dire qu'une relation incestueuse entre un père et son fils (surtout mineur) n'est pas sans danger et que ça ne se passe bien que dans de très rares occasions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Kalinours,

      Merci pour ton avis sur cette question.

      Passe une bonne nuit - Bisous.

      Supprimer
    2. Je suis assez d'accord avec Kalinours. C'est assez bizarre ce "et pas que ça" .
      Soit le gars s'explique carrément soit il s'est mal exprimé.
      Mais à mon avis le gars n'est pas très clair avec lui même. Il est trop ambigu. Quand on dit que l'on hétéro, on ne traine pas sur un blog gay. A part par curiosité peut être. Mais il dit lui même qu'il n'y vient pas par hasard. Il n'est donc pas si hétéro que cela. Il peut avoir des tendances hétéros plus importantes que son côté homo, mais ce côté homo, quoi qu'il en pense, n'est pas du tout absent.
      Pour moi c'est un bisexuel à tendances hétéros plus développées. Soit 1 sur l'échelle de Kingsey dont nous avait parlé François N il y a quelques mois.
      Ou alors il s'exprime très mal.

      Salut

      Supprimer
    3. Salut Franck,

      Comme je peux comprendre les choses, notre témoin a des désirs homosexuels, les corps d'homme doivent certainement l'exciter mais je suppose qu'il doit avoir intégré une barrière morale qui lui interdit ce genre de passion, ce qui le font fuir si un mec risque de lui proposer quelque chose. Je crois en effet que quelqu'un qui n'a aucune tendance homosexuelle n'a aucune raison de fuir, il suffit de dire non. Mais bon, les choses ne sont pas toujours aussi faciles nous sommes tous un peu coincés dans nos contradictions, entre pulsions et barrières morales imposées inconsciemment par notre éducation.

      Bonne journée - Bisous.

      Supprimer
  5. Je comprends très bien ce témoignage...et il est vrai que la réalisation certains fantasmes peuvent devenir dangereux pour le psychisme une fois réalisé....
    ces photos sont superbes.... hum j'aime beaucoup les belles couilles des photos 2, 3, et 4....quand à l'éjaculation faciale j'aimerais bien être à sa place !!
    bisous mon ami

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi. Tous les fantasmes ne sont pas bons à réaliser, surtout s'ils se heurtent à des principes moraux qu'on a intégré sans être armé pour les relativiser et les remettre en question. C'est évident qu'on est pas armé pour cela à 14 ans, surtout si celui qui fait transgresser les règles culpabilise lui-même ; dans ce cas, il ne peut que transmettre sa culpabilité à son fils ou son disciple.

      Supprimer
  6. J'ai été surpris par les réactions des lecteurs, notamment "xaber" qui qualifie ma relation en tant qu'abus : je n'ai jamais été abusé, j'ai toujours su que si je disais non, mon père arrêtait, il m'est arrivé de refuser certaine demande ou certain entreprises, jamais je me suis sentit forcé de faire tel ou tel choses. Mon père me respectait.

    "Kalinours" sous entend que je n'avais aucun désir homosexuel, c'est vrai et faux, avec mon père, c'était du desir sexuel, pas homosexuel, ni même hétérosexuel ! Juste du sexe. N'importe qui m'aurait tripote la bite a cette âge la, avec les ormoies en ébullition, m'aurait fait bander.

    Pour le "dégoût" évoqué encore par kalinours : il n'y avait pas de dégoût sur le moment, s'est par la suite en grandissant et en prenant conscience de se qu'on avait fait que le dégoût c'est installé. Même si sur le moment, dans le garage a l'époque, je prenais du plaisir à me masturber, à me faire tripoter ou à me faire sucer... Avec du recule je me dit que j'aurai préféré que mon père m'aprene la mécanique, c'est tout de même mieu comme souvenir de se rappeler de complicité père-fils autour d'une boite à outils plutôt que de se revoir la bite a la main en train de se branler devant son père qui fait la même choses...

    C'est dommage que mon histoire n'est pas été comprise, peut être n'ai je pas été clair dans mes propos mais les sentiments que je ressens sont assez complexe et parfois même contradictoire.

    Mais je précise que jamais je n'ai été forcé, abusé ou même violé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ami témoin,

      En effet, les sentiments qu'on éprouve sont souvent complexes et parfois contradictoire. Je pense que c'est ainsi pour tout le monde. Nous sommes tous un peu compliqués au point qu'on n'arrive pas toujours à se comprendre soi-même. C'est d'autant plus compliqué de comprendre les autres et de se mettre dans leur tête. Je crois que chacun réagit à un témoignage en fonction de son propre vécu qui n'est forcément pas le même que celui du témoin.

      Je crois cependant que le message disant que l'inceste entre un père et son fils n'est pas recommandable est passé.

      A bientôt.

      Supprimer
  7. I'm 29 and stil a daddy lover...
    every oportunity I have i watch him shower or piss...

    RépondreSupprimer