vendredi 28 août 2015

Ciné-vacances : Cadinot nous entraîne au Sex Oasis et aux portes du désir


Pour beaucoup, les vacances se terminent ou sont déjà terminées. Mais l'été se poursuit en septembre et, même si les jours se font plus courts, de belles journées ensoleillées nous attendent encore. Surtout si nous descendons plus au Sud.

Quoi qu'il en soit, je vous garantis de bons moments de grosses chaleurs avec ces deux vidéos de Jean-Daniel Cadinot.


Commençons avec un bon vintage de 1987 : Chaleur (Sex Oasis)
Un jeune touriste tombe en panne d'essence dans le désert saharien, Il part à la recherche de secours. Dans l'oasis le plus proche, deux touristes apprécient la légendaire hospitalité arabe prodiguée par leur guide. Ses mains sont éloquentes sur ses intentions envers leurs fesses rebondies sous le short, les jeunes gens dégustent les célèbres spécialités maghrébines! Dans le désert, notre automobiliste en panne succombe à une insolation. Un jeune bédouin le découvre inerte. Il le transporte dans sa casbah et le couche sur la litière. Le petit prince du désert en pince pour cet étranger blond. Il doit se battre avec ses deux cousins pour protéger le jeune homme évanoui contre leur gourmandise Il se remet rapidement grâce aux soins vigilants de son sauveur. Une lettre et le frère aîné, tout aussi blond, arrive. Un robuste chamelier à la peau d'ébène lui marchande la course contre la partie la plus rebondie de son corps. Arrivé à l'oasis, il se trouve seul avec les deux cousins. Pour changer de vêtements, en toute ingénuité, il exhibe devant ces deux obsédés, un adorable cul rose et il se trouve épinglé comme un papillon. Mais il faut rentrer au pays. Pour le remercier, les frères invitent le sauveteur. Arrivée somptueuse : tous les amis sont à la réception en l'honneur du rescapé. Chacun retrouve son petit ami, seul, le jeune berger reste à l'écart. Son protégé s'envoie en l'air dans la cave. Avec tristesse, il quitte la maison où il a perdu ses illusions.
Vous pouvez vous procurer ce DVD en meilleure qualité sur le site de Cadinot en suivant ce lien : Chaleurs







La seconde vidéo, "Les portes du désir - Nomades 3" est beaucoup plus récente (2006)
Le séjour linguistique et les travaux se terminent. Du centre culturel au bordel jusqu'à l'hôtel de la Médina, les échanges explosent entre étudiants et animateurs. Dans une apothéose orgiaque, le plus assoiffé de sexe subit les assauts des cinq membres de la résidence tandis que sur la terrasse trois pensionnaires se défoulent.Dans l'hôtel complet, les clients partagent leur chambre avec des touristes de passage, un jeune novice se fait dépuceler au bordel par un expert. Les nuits sont aussi chaudes que le jour. Les corps sont maculés de ciment, de foutre et de peinture. Les 25 candidats préparent l'ambiance pour les nouveaux sélectionnés de Nomades IV. Les adieux sont déchirants et déchirés.Les Portes du Désir sont enfin défoncées!
Vous pouvez vous procurer ce DVD en meilleure qualité sur le site de Cadinot en suivant ce lien : Les portes du désir







Bonne journée et bonne fin de semaine !

8 commentaires:

  1. pas mal le film 1987, dans un goût un peu "vieux".
    Bon film, celui de 2006.
    Tous les deux ont un tracé externe, dans lequel placer les scènes de sexe.
    Habituellement, au moins au cours des dernières années, ce cadre est plus présente dans les films pornos. Il ya, directement, les scènes de sexe. Je pense à Corbin Fisher et a Belami, par example!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, ami Xersex.

      Les films rétros ont en effet beaucoup de charme. Comme toi, ce que j'aime dans ces film de Cadinot, c'est qu'ils racontent une histoire et montrent le contexte dans lequel la scène de sexe se place. Personnellement, je trouve que les films qui ne montrent que des scènes de sexe n'ont pas beaucoup d'intérêt. Finalement, c'est toujours la même chose : fellations et sodomies dans toutes les positions.

      Bonne nuit - Bisous.

      Supprimer
    2. personellement je ne suis pas interessé au contexte! J'aime toujours les toujours les mêmes choses: fellations, bisous passiones et jus partout!

      Supprimer
    3. Ah, d'accord.

      Je te souhaite une bonne journée - Bisous.

      Supprimer
  2. Bonsoir Dada

    Les films de Cadinot c'est le must des films gays

    Comme tu le précises si bien ses films raconte avec délice une histoire embellie de tendresse , d'amour et de sexe.

    Éléments essentiels que nous ne retrouvons pas hélas dans les films actuels

    Merci Damien pour cet article

    Bonne soirée et agréable weekend - moi ce sera au travail

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Melvin,

      Je te souhaite un bon weekend de travail en attendant tes prochains congés.

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
  3. huummm ! je reviendrai sur ta page pour voir le film !!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut revenir quand tu as un peu de temps libre pour regarder ces deux films :)

      Bisous.

      Supprimer