mardi 29 décembre 2015

Qu'importe ce qu'ils prétendent...







4 commentaires:

  1. Salut Mister Damien!

    Un article très touchant, dont je te "vole" la photo qui ouvre ton article, afin de réaliser un autre article sur mon propre blog que je programme pour demain.

    Je te souhaite une bonne soirée!

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mister Opti-Mystic !

      Tu peux bien sûr prendre cette photo qui est destinée à être diffusée de la façon la plus large possible. De toute façon, rien de ce qui se trouve ici n'est propriété privé.

      J'ai moi aussi déjà préparé l'article de demain, le dernier de l'année qui surprendra probablement quelques habitués.

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
  2. Bonsoir
    Cette affiche fait froid dans le dos.

    Bon, cela n'a rien à voir avec l'article mais je me suis finalement décidé à me rendre chez mes parents pour déjeuner le jour de Noël. J'y suis allé sans Philippe qui est resté à la maison. Mes parents ont compris pourquoi il n'est pas venu avec moi. Ils avaient tout de même prévu une bouteille de Bordeaux pour lui en guise de cadeaux de Noël. Philippe a apprécié le geste. Alors du coup, il a proposé de passer ensemble chez mes parents au cours du weekend prochain pour leur souhaiter la bonne année et les remercier s'ils sont d'accord. Ils ont dis oui quand je leur ai téléphoné pour leur proposé. Je suppose qu'il y aura des discussions pour clarifier les choses mais je suis confiant.

    Il me tarde de voir cet article que tu nous annonces surprenant.

    Je vous souhaite à tous un excellent réveillon que moi je passerai.....au boulot !
    Je suis de la baise cette année. J'ai bossé pour le réveillon de Noël et je bosse pour le réveillon de la Saint Sylvestre ainsi que le 1er janvier. Mon chef ne m'a pas épargné cette année !

    Bisous à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Corentin,

      Je suis très heureux d'apprendre que les relations entre tes parents et Philippe sont en train de se normaliser. Je croise les doigts pour que tout se passe bien le weekend prochain mais je suis presque sûr qu'il en sera ainsi.

      Le métier de restaurateur comporte en effet cet inconvénient qu'il faut toujours travailler quand les autres s'amusent. Mais, je ne doute pas qu'avec Philippe vous vos rattraperez le weekend prochain.

      Bisous à vous deux.

      Supprimer