mardi 22 décembre 2015

Un combat de mon Daddy avec son papa quand il était ado


La confidence que vous allez lire n'est pas de moi mais de mon Daddy qui me l'a confiée en m'autorisant à la publier ici.


Pour ceux qui visitent le blog depuis peu ou qui ne le suivent pas régulièrement, je précise que mon Daddy n'est pas mon père biologique mais un homme qui a 31 ans de plus que moi, que j'ai adopté comme papa et qui m'a adopté comme fils, adoption qui n'a bien sûr rien d'officiel mais qui me permet d'assouvir mes fantasmes incestueux et qui lui offre le fils que sa nature d'homosexuel ne lui a jamais permis d'avoir. Voici ce qu'il a écrit et m'a transmis pour vous :


S’il y a un événement qui peut expliquer mon intérêt -oserais-je dire mon obsession ? - pour par les relations sexuelles intergénérationnelles, et plus particulièrement entre père et fils, c’est bien ce combat au corps à corps que j’ai fait avec mon père quand j’avais 14 ou 15 ans.

C’était pendant les vacances d’été. Une amie de ma sœur était venue pour passer la journée avec elle. Les filles voulaient bien entendu rester entre elles sans avoir à supporter les gamineries du petit frère, mais de mon côté, n’ayant rien d’autre à faire, je les suivais partout et devais certainement être très collant. L’ambiance en devenait électrique, voire explosive. Mon père, qui était en congé ce jour-là et travaillait dans son jardin, a compris qu’il était temps d’intervenir.

Je ne me souviens plus du tout de ce qu’il a pu me dire pour essayer de me convaincre de leur lâcher la grappe, mais finalement, sans doute à bout d’arguments, il m’a proposé un combat singulier au corps à corps. Ce n’était pas la première fois que nous pratiquions ce jeu. Il utilisait assez fréquemment ce stratagème pour me calmer quand j’étais un peu trop turbulent ou surexcité. Cependant, ce jour-là, le jeu a pris une tournure très différente à laquelle mon père ne s’attendait certainement pas.

Nous étions tous les deux en petit short et, comme vous pouvez l’imaginer dans ce genre de corps à corps très serré, je me suis mis à bander. Alors que j’avais la tête coincée entre les cuisses de mon père, j’ai pu constater que je n’étais pas le seul dans le cas. En effet, dans la position où j’étais, j’avais une vue plongeante sur ce qui se trouvait à l’intérieur de son short - entre sa cuisse et le tissus de la jambe du short. L’élastique du slip étant quelque peu distendu, j’ai pu voir que son gland à moitié décalotté en sortait ; c’était un beau gros gland humide et luisant, avec des gouttes de mouille qui sortaient du méat. Cette vision, je ne l’oublierai jamais.Il m’en reste une image très nette en mémoire 45 ans plus tard.

Ne me demandez pas de vous raconter le combat en détails, je n’en ai aucun autre souvenir que celui que je viens de donner et “l’accident” par lequel il s’est terminé.

Nous étions en corps à corps très serré quand mon père m’a crié “stop, on fait une pause”. Je n’ai sans doute pas dû obtempérer immédiatement à son ordre car quelques secondes plus tard, papa à crié “non” et j’ai senti quelque chose d’humide sur ma cuisse. C’est alors que j’ai desserré mon étreinte et que je me suis détacher de lui pour regarder ce qui se passait, pensant que je l’avais blessé dans le feu de l’action. C’est alors que j’ai vu - cette image est elle aussi très nette dans ma mémoire - la bite de papa qui dépassait du short. Elle était en pleine érection, le gland complètement décalotté avec un reste de sperme qui s’en écoulait et du sperme partout sur sa cuisse ainsi qu'un peu sur la mienne.

Je ne sais pas lequel de nous deux a été le plus gêné par cet “accident”. Papa s’est vite essuyé avec le grand mouchoir qu’il avait dans sa poche et m’a demandé de ne dire à personne ce qu’il venait d’arriver.

Nous n’en avons plus jamais parlé mais je ne peux pas compter le nombre de fois où je me suis branlé en y repensant. Cet épisode de mon adolescence a beaucoup alimenté mes fantasmes et inspiré quelques histoires “imaginaires” que j’ai écrites par la suite.


Pour ceux qui ne connaissent pas mon Daddy, je peux leur dire qu'il tient depuis peu un blog que je les invite à visiter : guymauve.blogspot.com.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog de vos relations ou de vos fantasmes avec un homme de votre famille, ou avec un homme plus âgé ou plus jeune que vous, qui pourrait être votre père ou votre fils, ou témoigner de votre passage de l'hétérosexualité à l'homosexualité ou de votre coming-out, ou encore si vous souhaitez raconter une histoire bandante mettant en scène un jeune avec un homme mature ou des membres mâles d'une même famille, vous pouvez m'envoyer un message à l'aide du formulaire qui se trouve à droite ou du lien E-mail qui se trouve sur mon profil Blogger.


Bonne journée - Bisous.

4 commentaires:

  1. un papà très excité! qui a jouit! temoignage très precieux!
    évidemment merci pour les jus!
    bonne journée Damien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Xersex,

      Oui, je crois que le papa était très excité par son fils qui est encore très excitant :)

      Bonne journée - Bisous;

      Supprimer
  2. Bonjour Mister Damien!

    Merci à ton Daddy d'avoir accepté que tu puisses publier cette confidence fort excitante!

    Une confidence dont chacune de tes photos se veulent un pur régal (tout particulièrement les deux dernières)!

    Je te souhaite une belle et bonne (et même si possible juteuse) journée!

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mister Opti-Mystic !

      Eh oui, mon Daddy est quelqu'un de très sympa :)

      Pour les photos, j'ai essayé d'en trouver qui correspondaient un peu au contenu de la confidence. Pour les dernières, j'aurais voulu en trouver au moins une avec une bite sortant du short par l'entrejambe en jutant pour coller au texte mais je n'en ai pas trouvé.

      Bonne journée - Bisous.

      Supprimer