jeudi 10 mars 2016

Le jeu dit du mot juteux codé


 Les mots à trouver dans notre jeu de la semaine passée étaient prépuce et circoncision (et non pas circoncis). Cette semaine, il faut trouver un mot qui devrait plaire à notre ami qui n'aime pas les jeux. Mais, pour pouvoir y goûter, il devra le trouver, sinon il ne pourra que le regarder avec interdiction de l'avaler.


Le mot codé n'est ni jus, ni lait, ni yop, ni jute, ni crème mais un mot bien précis que vous pouvez retrouver en remplaçant les nombres par des lettres :

19-16-5-18-13-5














30 commentaires:

  1. Réponses
    1. Tout à fait.

      Bonne soirée - Bisous à vous deux.

      Supprimer
  2. SPERME
    je l'ai compris à l'istant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous espérons que tu en as eu ta dose ce dimanche dans ton sex-club.

      Bonne semaine - Bisous.

      Supprimer
  3. Vianney Colette10 mars 2016 à 16:50

    Salut, je pense avoir trouvé le mot sperme.

    J'ai 46 ans pourtant ma première fois avec un mec est récente. Elle date seulement de novembre dernier. Un mec jeune de 25 ans m'a dragué et je me suis dit pourquoi pas.
    J'ai été marié, j'ai divorcé il y 9 ans. J'ai été ensuite en couple avec une autre femme sans me marier.
    Elle m'a quitté l'été dernier après 6 ans de vie commune. Je me suis retrouvé au chômage à la même époque mais ce n'est pas pour cette raison qu'elle m'a quitté. La raison c'est qu'on ne pouvait plus se supporter ni ses parents. Elle était divorcée elle aussi et comme moi avait des enfants de son premier mariage.
    Depuis juillet que je suis au chômage, je ne me presse pas pour chercher un emploi. J'ai décidé que je devais me prendre du temps pour moi. Je peux le faire parce que j'ai touché un bon pactole de prime de mon licenciement économique vue que j'avais 20 ans d'ancienneté.
    De plus, mon boulot, je peux le faire à mon compte si j'ai envie. D'ailleurs je le fais de temps en temps au noir pour l'instant. Quand je déciderais de me mettre à mon compte, je le ferais plus assidument, mais pour le moment, j'ai droit au chômage et je compte en profiter un petit peu.
    Je sais qu'en disant cela, il y en a qui vont hurler et m'accuser de profiter du système. A ceux là, je leur dis qu'ils ont tout à fait raison, mais que je les emmerde. J'ai besoin de temps pour moi et c'est pour cela que j'en profite. C'était l'occasion ou jamais.
    Quand le mec m'a dragué, j'ai d'abord été surpris mais j'ai laissé faire. Je me suis dit pourquoi pas et cela interfère bien avec mon envie de prendre du temps pour moi. Autant en profiter pour tenter de nouvelles choses.
    Jusque là, je n'avais jamais tenté l’expérience parce que j'étais en couple hétéro et que cela me convenait bien. C'était dans l'ordre des choses. Mais l'ordre des choses ne me suffit plus, j'ai besoin de connaitre autre chose que ce que j'ai vu jusqu'à présent.
    Alors pourquoi pas avoir des rapports sexuels avec un mec ?
    Depuis je ne pense plus qu'à çà. Le jeune mec, je l'ai rencontré trois autres fois et après je suis passé à d'autres.
    Comme j'ai du temps, à part quand on me demande pour un petit boulot au black, j'occupe le reste de mes journées à me rendre dans des endroits où je peux rencontrer des hommes. Ceux que j'ai rencontré au début m'ont rencardé sur les endroits où je pouvais faire çà, quitte à faire des kilomètres pour m'y rendre et prendre le risque de rentrer bredouille.
    Quand je ne fais pas çà, je suis sur internet pour voir des pornos. J'en regarde de moins en moins des hétéros et de plus en plus des homos.
    C'est comme cela que j'ai trouvé ce blog. En plusieurs fois je suis revenu dessus pour lire les textes et commentaires datant de plusieurs jours ou semaines. J'adore, je ne sais pas pourquoi mais j'adore.
    Je ne sais pas si je dois me compter comme un mec homosexuel ou bisexuel. Ce qui est certain, c'est que depuis ma rencontre avec le jeune mec, je n'ai pas rencontré de femmes pour coucher avec elles, seulement des hommes. L'attrait de la nouveauté peut être.

    Pour le moment, je ne crois pas avoir envie d'arrêter de coucher avec des femmes. Si l'occasion se présente, je pense que je le ferai. Mais je sais que je ne me mettrai plus en couple avec l'une d'entre elles. Je n'ai pas envie d'un couple avec un homme non plus. Peut être un jour que oui mais là, non.

    Je vais donc continuer à faire ce qui me plait pour l'instant. Venir sur ce blog en fait partie.
    Je vous dis donc a bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vianney,

      Merci pour ton beau témoignage.

      Rassure-toi, nous ne sommes pas des inspecteurs de la fraude sociale. Nous ne dirons rien pour ton travail au black. De toute façon, nous ne sommes pas en France, ce n'est pas nous qui payons pour toi. Nous dirons que c'est une année de transition avant de t'installer à ton compte ou de retrouver du travail :)

      Si tu as encore envie de coucher avec des femmes, nous dirons que tu es bisexuel. Mais, tu es peut-être aussi en transition sur ce plan-là aussi.

      Comme ça ne fait que quelques mois que tu as perdu ton travail et que tu as divorcé, tu as raison de ne pas te penser à te remettre en couple maintenant et de prendre du temps pour toi, et faire tout ce qui te plait.

      A bientôt - Bisous.

      Supprimer
    2. Vianney Colette14 mars 2016 à 16:38

      Bonjour
      Je ne crois pas encore renoncer totalement aux femmes. C'est vrai que depuis novembre je n'ai eu que des relations avec des hommes parce que je vais sur les lieux où se font ces rencontres. Je n'ai pas eu d'occasion avec les femmes mais c'est aussi parce que je ne m'en suis pas laissé le temps. Je suis pour le moment complétement à ma découverte de cette nouvelle sexualité.
      Après, on verra comment les choses vont évoluer. J'aime ce que je fais avec les mecs.
      C'est nouveau pour moi mais très attrayant. Je n'en suis pas encore au renoncement envers les femmes. Je sais que c'est pourtant souvent le cas de beaucoup de mecs d'après ce que j'ai lu sur le blog.
      Je ne veux pas me casser la tête sur l'avenir de mes préférences. Pour l'instant j'aime les mecs et ils ne m'ont pas totalement décidé à l'abandon du côté hétérosexuel.

      A plus

      Supprimer
    3. Oui, tu as tout le temps de laisser venir les choses comme tu les sens. Il n'y a aucune raison de renoncer à quoi que ce soit.

      Supprimer
    4. Vianney Colette15 mars 2016 à 17:47

      Bonjour

      En début d'après midi, j'ai discuté avec un mec sur un lieu de rencontre où je vais parfois. C'est le meilleur endroit pour rencontrer des mecs sur tous ceux que je connais. Il faut presque 55 km pour y aller mais c'est l'endroit où il y a le plus de monde. Sinon j'en ai des plus près de chez moi mais moins fréquentés. Alors je varie suivant les jours.
      Avec le mec, on a pas baisé mais on s'est branché à discuter. Un gars de 52 ans. On s'était déjà vu d'autres fois mais sans parler ni baiser.
      Je lui ai raconté ce que je vous ai dit sur mon premier post. Lui aussi est divorcé, depuis 7 ans. Il est passé à l'homosexualité lui aussi assez tard au début de la quarantaine.
      Contrairement à moi il était encore en couple avec sa femme lorsqu'il l'a fait la première fois avec un mec. Contrairement à moi aussi, il en avait envie depuis longtemps. Alors que moi cela s'est fait sur le moment.
      Il a trompé sa femme pendant plusieurs années, après quoi il a divorcé et depuis il est seulement homosexuel. Il en a assez des femmes. Je lui ai dit que je n'en ai été pas encore là.
      J'ai bien aimé discuté avec lui parce qu'il m'a expliqué un peu la "psychologie" si on peut dire des homos. Certaines choses, je les avais déjà remarquées, d'autres pas encore.
      On se reverra surement. Peut être qu'il deviendra un ami. J'aimerais bien commencer à me faire des potes homos. Pour l'instant, les mecs que je rencontre, généralement on traficote ou on baise, parfois on discute un peu mais je n'ai pas créer encore de réels liens amicaux. J'espère que cela va venir.
      Les quelques amis que j'ai ne sont pas homos et je ne veux pas me dévoiler pour l'instant. C'est trop tôt pour moi. Et puis cela ne leur regarde pas.
      C'est pourquoi une amitié avec au moins un mec homo me plairait bien. Je pourrais ainsi parler avec lui de tout cela.

      A plus

      Supprimer
    5. Il faut en effet un peu de temps pour se faire des amis avec qui discuter, aller boire un verre, participer à certaines activités sans pour autant se sauter dessus. Ca se fait rarement sur les lieux de drague où les mecs ne vont pas spécialement pour ça mais plutôt pour baiser vite fait bien fait. Mais, à la longue, en allant souvent au même endroit, à force de se voir, on finit par faire connaissance. C'est sans doute plus simple de se faire des potes homos pour autre chose que la baise en fréquentant des associations où les mecs ne vont pas nécessairement pour baiser.
      Il n'y a aucune urgence à faire un coming out quand rien ne l'impose. Ce serait différent si tu avais un ami avec lequel tu voudrais faire ta vie, ce qui n'est pas ton cas. Je suppose que tes amis ne te racontent pas leur vie sexuelle en détail, il n'y a donc aucune raison pour que tu leur racontes la tienne.
      A bientôt.

      Supprimer
    6. Vianney Colette16 mars 2016 à 15:43

      Bonjour Kalinours
      Tu as raison rien ne me presse à dévoiler mon jeu. Et c'est vrai que mes amis hétérosexuels ne me racontent pas leurs vies sexuelles eux non plus. Il arrive que des phrases au bas de la ceinture sortent mais cela ne va pas plus en avant qu'une rigolade.
      Par contre les plaisanteries à caractères légèrement homophobes ne me font plus rire depuis que je suis entré dans la partie. Les temps changent.
      Je ne veux pas dire par là que j'ai des amis homophobes. Je ne crois pas que l'un d'entre eux le soit vraiment. Je parle seulement de plaisanteries comme n'importe qui peut en raconter, les homos aussi sans doute en premier lieu. J'ai cru comprendre que les gays n'étaient pas toujours tendre entre eux.

      Pour en revenir à me faire des amis homosexuels, j'espère vraiment m'en faire vite. Au moins un vrai de vrai. Et pas pour baiser va sans dire. Un pote avec qui je peux parler, sortir boire un verre ou se faire un repas ou toutes autres choses que l'on fait entre amis. Comme tu le dis quoi !

      A plus

      Supprimer
    7. Bonjour Vianney,
      Le coming-out est une affaire personnelle qu'il faut faire si on en ressent le besoin, si on pense que c'est utile pour vivre mieux, que ça va apporter un plus dans sa vie. Si on n'en voit pas l'utilité, je ne vois pas pourquoi il faudrait le faire. Les hétéros n'étalent pas leur vie sexuelle et affective sur la place publique, ils ne font pas de conférence de presse pour dire qu'ils sont hétéros, je ne vois pas pourquoi il faudrait qu'on agisse autrement. Je n'ai jamais fait de coming out officiel mais quand j'ai commencé à ramener des mecs chez moi, je n'ai pas voulu me compliquer la vie en jouant à cache-cache avec les voisins et les gens ont vite compris.
      Pour se faire des amis homosexuels, la fréquentation d'une ou l'autre association peut être un bon plan. Il y en a qui proposent des rencontres conviviales de discussions ou de jeux, des ciné-clubs, du sport ou encore des balades, ... C'est sans doute plus facile quand on habite près d'une grande ville. Etant Belge, je ne connais pas les associations française. Voici des liens où tu pourrais avoir plus d'informations :
      http://centrelgbtparis.org/associations-membres
      http://federation-lgbt.org/les-membres
      A bientôt.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. OUI !!!!!

      Salut Xaber. Ca fait longtemps qu'on n'avait plus de tes nouvelles. Nous espérons que tu vas bien.

      A bientôt - Gros bisous.

      Supprimer
  5. Sexy boys having fun... YASS! :)

    RépondreSupprimer
  6. Salut cher ami!
    J'espère que la semaine écoulée s'est écoulée avec plaisir comme le sperme (réponse à ce sympathique jeu) a pu couler entre toi et ton homme!
    Un jeu qui se veut illustré de manière parfaitement exquise!
    Je te souhaite un bon et juteux week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mister Opti-Mystic !

      La semaine et le weekend se sont bien écoulés tout comme le sperme qui ne manque jamais.

      Nous te souhaitons une bonne fin de weekend et une bonne semaine.

      Bisous.

      Supprimer
    2. C'est donc PARFAIT si le sperme a été au rendez-vous de la semaine ainsi que du week-end!

      Supprimer
    3. Moins pendant la semaine que pendant le weekend :(

      Supprimer
    4. Il est évident que ce n'est pas forcément le plus facile durant la semaine :-/

      Supprimer
    5. On a surtout beaucoup moins de temps pour le faire plusieurs fois

      Supprimer
    6. Le genre de commentaire qui demande des détails quant à vos activités de ce week-end!

      Supprimer
    7. C'est pourtant facile à comprendre sans avoir besoin de détails. Quand on se réveille en semaine, on a tout juste le temps de sauter dans son pantalon et d'aller bien vite au boulot et, le soir, Damien a encore du boulot à domicile jusque bien tard pendant que je regarde la télé ou que je traîne ici. Par contre, pendant le week-end, on a tout le loisir de flâner au lit et quand on se décide à en sortir, on n'a aucune obligation de s'habiller, ce qui donne encore des idées. En plus, ce samedi-ci, nous sommes allés au sauna en fin d'après-midi, et je suppose que ce n'est pas nécessaire de te dire que le sauna gay est propice à susciter des envies.

      Supprimer
  7. je ne sais si mon post est passé... je voulais dire, au complet, que je trouvais les pics sympa, ayant (avec André) toujours un faible pour les situations où l'on voit des arabes niquer (et encore plus se faire niquer). A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois que ce post-ci donc celui dont tu parles n'a pas dû passer.

      Supprimer