vendredi 16 décembre 2016

Solidarité homosexuelle


 Dans notre monde où les inégalités sont de plus en plus criantes, les associations caritatives faisant appel à notre générosité se multiplient que ce soit pour faire face à des famines, à des catastrophes naturelles, à des épidémies comme le sida ou ébola, ou pour venir en aide aux personnes victimes d'actes de barbarie comme actuellement à Alep.

Même si on associe la couleur rose à l'homosexualité, on ne peut pas dire que la vie est rose pour tous les homos. Il y a donc du pain sur la planche pour des associations telles que "Le Refuge" ou "All Out" qui viennent en aide aux lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres en détresse...


"Le Refuge" est le seul dispositif en France, conventionné par l'Etat, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social et psychologique à des jeunes majeurs, garçons et filles, victimes d'homophobie, en rupture familiale. L'association qui gère un dispositif d'accueil de 60 places en appartements-relais et structures hôtelières est confrontée à plus de 500 demandes d'admission par an. Les jeunes accompagnés connaissent un mal-être et présentent une dévalorisation de l'image qu'ils ont d'eux-mêmes. Prises de risques, pensées suicidaires, dépendances, scarifications... sont autant de concrétisations de ce mal-être.

L'absence de prise de conscience et de soutien des Pouvoirs Publics est d'autant plus alarmante que les jeunes homosexuels connaissent un taux de suicide 13 fois plus élevé que leurs pairs hétérosexuels.

Plusieurs dispositifs d'hébergement du Refuge sont désormais opérationnels :

  • Les appartements-relais de Lyon, Marseille, Montpellier, Paris, Toulouse et Choisy-le-Roi
  • Les hébergement en structures hôtelières à Avignon, Bordeaux, Lille et Perpignan.

Malheureusement, avec la vague d'homophobie que la France connaît actuellement, Le Refuge est confronté depuis quelques mois à une hausse sans précédent des appels à l’aide de jeunes LGBT en situation de détresse (+32% par rapport à 2015).

Pour plus d'informations, suivez ce lien :



De son côté, All Out est une organisation mondiale, à la gouvernance et aux financements indépendants, gérée par une équipe internationale, actuellement basée à New York, Boston, Santiago, Mexico, Lagos, Rio de Janeiro, Milan et Londres. Cette organisation lutte contre l'homophobie et cherche à changer les politiques en la matière partout à travers le monde.

All Out met le pouvoir citoyen au service du mouvement pour l’amour et l’égalité. Par des approches originales en ligne et sur le terrain, l'organisation envoie des pétitions aux dirigeants et aux organisations du monde entier pour faire progresser les droits des personnes lesbiennes, gays, bi et trans.

Pour plus d'informations, suivez ce lien :



 Avant le vote historique pour le mariage pour tous en France, les voix anti-égalité se faisaient entendre très fort. Malgré le soutien à la loi d’une majorité de Français (plus de 60%), les groupes anti-gays se sont très fortement mobilisés. En réponse, les membres d’All Out ont organisé des événements dans 16 villes pour l’égalité et atteint 4 millions de personnes sur les réseaux sociaux. Ils ont également financé un encart pro-égalité dans Le Monde, le principal quotidien français, afin de lancer un élan crucial pour l’adoption de la loi.


Que pensez-vous de la solidarité homosexuelle ? Estimez-vous que des associations comme "Le Refuge" et "All Out"doivent tout particulièrement être soutenues par les gays ? Que nous devrions relayer plus souvent les messages de ces associations, informer de leurs actions ponctuelles, mettre des liens vers les pétitions en ligne, ... ?


Nous ne pouvons profiter de tous les plaisirs offerts par la vie que lorsque nos droits sont reconnus et acceptés par tous !








12 commentaires:

  1. Melvin nous avais déjà parlé du Refuge. Je pense que c'est bien que des endroits pareils existent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet et je pense qu'il a déjà mis sur son blog des messages d'All Out.

      Supprimer
  2. Bjour Jean, Damien et les autres.
    Je puis qu'adhérer ace qui vient d'être écrit, heureusement qu'ils existent ces lieux de refuge. Jean tu as bien choisi les photos qui illustrent ces propos.
    Je suis de tout coeur avec vous dans la lutte qui est la vôtre en ces temps et ceux à venir.
    Gros bisous de soutien depuis la Riviera Vaudoise ô bor du Léman
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idéal serait qu'il n'y ait plus besoin de ces lieux de refuge ni de ces associations qui militent contre l'homophobie et pour changer les lois en faveur de l'égalité des droits pour les homosexuels. Ce n'est malheureusement pas pour demain, bien au contraire.
      Gros bisous et bon week-end sur la Riviera Vaudoise.

      Supprimer
  3. Merci Corentin pour ta sympathie ,

    Comme je l'ai déjà précisé ici ou sur mon blog , si les PD se sortaient un peu les doigts du cul et n'étaient pas si individualistes ces associations n'auraient pas lieu d’exister.

    Depuis l'âge de 17 ans date à laquelle j'ai obtenu ma première location à Paris , j'ai hébergé des dizaines de garçons chassés de chez eux parce que gay ou sans domicile fixe !

    Rien de sexuel dans ces aides , j'ai juste apporter chaleur - tendresse -réconfort ,

    Et surtout qu'ils restent dignes ! pouvoir faire sa toilette , avoir des vêtements propres - des repas chauds - Pour certains je les aie même accompagné pour des recherches d'emplois ou des formations et surtout reprendre contact avec les parents ou la famille et renouer le dialogue et les liens affectifs .

    Mais surtout apporter tendresse amicale , tout mon soutien et leur montrer toute l'importance qu'ils ont dans la vie !

    Pour une communauté qui se dit bienveillante tout ça ce n'est que du pipeau , nous ne valons pas mieux que les Autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patrice,
      Je te remercie beaucoup pour ton message plein d'amour. L'individualisme n'est pas le propre des homos, c'est celui de notre époque qui a oublié le sens de la solidarité pourtant tellement indispensable aujourd'hui. Heureusement qu'il y a encore des personnes qui, comme toi, résistent contre vents et marées à cette tendance de repli sur soi. Je connais tes engagements pour les avoir vu à plusieurs reprises sur ton blog où tu n'hésites pas à relayer de temps à autre les appels d'All Out.
      Bon week-end à toi et amicales pensées.

      Supprimer
  4. Je rejoins Corentin et Melvin sur ce point. C'est très bien qu'il y ait ce genre d'établissements.
    Malheureusement, ces derniers temps, il y a des regains de tensions anti LGBT (et pas seulement homo).
    Si j'avais rejeté mon fils Cyrille lorsqu'il nous a fait son coming out, je n'aurais été qu'un sale con. Étant donné qu'à l'époque, je ne m'identifiais pas encore comme gay, cela aurait difficile par la suite d'expliquer le rejet de mon fils à cause de son homosexualité pour ensuite finir gay moi même.

    Comme a dit Corentin dans un de ses précédents post très bien réfléchi à son image, certains
    préféreraient avoir un fils tueur en série mais hétéro plutôt que d'avoir un fils homosexuel avec une vie sage.
    Après cela, qu'on ne vienne pas me dire que le monde tourne rond.

    Il y a une excellente chanson qui résume bien l'hypocrisie des gens soit disant bien pensants sur les divers sujets de sociétés dont un des couplets fait d'ailleurs allusion à l'homosexualité.
    C'est une chanson de la chanteuse Anne Sylvestre tirée de son album "Partage des eaux". Le titre de la chanson est "çà ne se voit pas du tout".
    Je n'ai pas envie de vous chercher les paroles maintenant. Je vous invite à l'écouter par vous même. Je pense que vous pouvez aisément la trouver sur le Net.
    Cela vous permettra en plus de découvrir une excellente chanteuse "à texte" française si vous ne la connaissais pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir François,
      Je suis bien d'accord avec toi pour dire que notre monde ne tourne pas rond. Je n'arrive vraiment pas à comprendre comment des parents peuvent renier un de leurs enfants, le jeter à la rue sous le seul prétexte qu'il est gay. Il faut vraiment avoir perdu la boule, ou simplement toute humanité pour se conduire ainsi. C'est vrai que ça ne concerne pas que l'homosexualité : les filles qui se font mettre à la porte parce qu'elles sont enceintes, celles qui sont séquestrées parce qu'elles ne veulent plus porter le voile, celles qui sont tuées par leurs frères parce qu'elles aiment un garçon d'une autre religion, ...
      Merci pour la chanson d'Anne Sylvestre qu'on peut effectivement trouver facilement en mettant le titre et le nom de l'artiste dans le moteur de recherche. Je connaissais la chanteuse mais pas cette chanson.
      Bon week-end.

      Supprimer
    2. Je connais Anne Sylvestre, mes parents l'écoutent. Elles fait aussi des chansons pour enfants que j'écoutais, comme mes sœurs et mon frère, quand nous étions petits.
      Mais je ne connais pas cette chanson. Je chercherais et je l'écouterais.

      Supprimer
    3. On peut la trouver sur YouTube.

      Supprimer
  5. il est terrible que certains parents chassent leur fils car ils sont gays. Le refuge est très important, devient presque indispensable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, Le Refuge est devenu indispensable mais ne peut malheureusement pas tout faire. Il y a encore beaucoup de régions où il n'est pas encore implanté faute de moyens humains et financiers. Je pense par exemple au Grand Est, près de chez moi.

      Supprimer