dimanche 8 janvier 2017

Patout cherche ami dans la région de Caen


 Patout est un homme de la région de Caen qui nous a écrit via le formulaire de contact en nous disant qu'il était à la recherche d'un ami et partenaire. Alors, si vous êtes un homme mature de cette région ou si vous êtes retraité et que vous pourriez vous y installer, cette annonce pourrait vous intéresser...


Patout est un homme de 62 ans qui cherche un partenaire de la tranche d'âge 50 à 80 ans pour vie commune, amour réciproque et relations sexuelles. Il aime vivre nu et cherche un compagnon qui puisse partager la même passion pour le naturisme au quotidien.

Voici une photo de lui dans sa tenue habituelle qu'il nous autorise à publier :


Si cette annonce vous intéresse, vous pouvez contacter directement Patout par mail à patrick.clairel@gmail.com.







8 commentaires:

  1. Quelques beaux seniors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La beauté n'est pas seulement une question d'âge, de même que le charme n'est pas seulement une question de beauté. Le soin qu'on prend à entretenir son corps compte beaucoup dans tout cela.

      Supprimer
  2. C'est certain, il y en a des pas mal du tout. Heureusement que nous ne finissons pas tous décrépis passé un certain âge. Séniors, c'est à partir de quel âge ? La cinquantaine, non ?
    J'en approche, mais n'y suis pas encore.

    Je viens de passer le début d'après midi avec Julien. On a prévu un plan à quatre pour mercredi après midi avec un gars que je connais et un autre que lui connait. On fera cela chez moi finalement faute d'avoir trouvé une autre solution.

    Je pars sur mon lieu de drague favori juste après ma visite sur le blog. Je me suis bien amusé avec Julien, mais j'en veux encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as encore du temps devant toi, Vianney. Je crois qu'on devient un senior après 60 ans ou quand on prend sa retraite, et vieillard après 80 ans.
      Tu es vraiment plein de vigueur si tu t'en vas sur ton lieu de drague favori après avoir passé un début d'après-midi avec Julien. C'est la preuve que tu es loin d'être un senior.
      Je te souhaite déjà un bon après-midi pour mercredi.

      Supprimer
  3. Salut à tous
    C'est Manuel. Le gars du haut est vraiment à mon goût.

    Je vous avez dit que je vous tiendrais informés concernant mon affaire avec mon fils.
    J'ai relancé la discussion avec lui en m'y reprenant en plusieurs fois quand je voyais qu'il se refermait. Je n'insistais pas jusqu'à la fois d'après.

    J'ai réussi à savoir ce que je voulais. Il est ressorti de tout ça que mon fils soit du genre à voile et à vapeur. Il est attiré par les filles mais les garçons ne le dégoutent pas. Il n'a jamais couché pour l'instant mais ça je vous l'avais déjà dit, il est encore puceau. Il me l'a encore confirmé.
    Je lui ai dit que je pouvais lui présenter des mecs (en évitant de lui dire que je ferais bien son éducation, mais vaut mieux taire ça pour l'instant) si ça pouvait l'aider. Il n'a pas répondu mais à l'expression de son visage, j'ai compris qu'il valait mieux que je ferme ma gueule pour cette fois encore.

    Je suis un père persistant, il n'en a pas encore fini avec moi. Je vous dirais.

    Salut
    Manuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, Manuel. D'après ce que tu écris, j'ai l'impression que ton fils n'a vraiment pas envie de discuter de sa sexualité avec toi. A mon avis, il se déridera le jour où il rencontrera celui ou celle avec qui lui donnera envie de perdre sa virginité.

      Supprimer
    2. Je crois que Manuel insiste trop. Cela risque de provoquer l'effet contraire à ce que Manuel recherche. Je ne pense que son fils soit en phase avec l'idée d'une relation gay incestueuse.
      Manuel a tout de même réussi à savoir vers quelle sexualité avait l'air de se tourner son fils. A priori, c'est la bisexualité.
      Manuel devrait être content d'avoir réussi à lui faire dire cela. Il devrait s'en contenter et ne pas aller plus loin pour ne pas que son fils se sente harcelé.

      Mais ce n'est que mon avis.

      Supprimer
    3. Je suis d'accord avec toi, Corentin. J'ai déjà dit à Manuel qu'il devait être très prudent avec son fils et que, s'il était trop insistant, il risquait de perdre son fils. Il est évident que le fils de Manuel est mal à l'aise quand son père lui parle de sexualité. A force, le fils risque de ne plus aller chez son père pour éviter d'être systématiquement harcelé sur sa sexualité. Mais, ce n'est aussi que mon avis. Manuel est grand et vieux assez pour prendre ses responsabilités et en assumer les conséquences.

      Supprimer